Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Cobravif le Mar 30 Aoû 2016 - 6:02

À la demande d'un ami tireur qui fait aussi de la reconstitution, j'ai réalisé une sorte de conversion d'un Colt 1851 Pietta à percussion en une arme de tir à blanc pour les cartouches de 380 à blanc pour armes de starter ou d'alarme. Il fallait que le retour à l'arme à percussion apte au tir se fît par simple remplacement du barillet et du chien et par le retrait du bouclier installé entre la tranche arrière du barillet et la carcasse de l'arme à percussion non transformée ou en tout cas transformée a minima.
Comme l'explique le mémo, l'arme ne change pas de catégorie et reste incapable de tirer des cartouches à étui métallique et à balle.
L'application de ce travail pour obtenir une arme convertie pour le tir à balle entrainerait immédiatement un accident pour le tireur par expulsion de l'amorce de la cartouche et la projection de gaz et débris vers son visage. Les essais conduits avec l'arme convertie ont montré qu'en revanche le tir de cartouches à blanc est sans danger pour le tireur.
On ne saurait toute fois pas oublier que même les armes à blanc projettent du gaz chaud vers l'avant et qu'on ne doit pas tirer dans une direction où se trouvent des gens. Les conditions de sécurité pour les reconstitutions avec tirs à blanc sont prises très au sérieux par les organisateurs.


Dernière édition par Cobravif le Mer 31 Aoû 2016 - 16:54, édité 2 fois (Raison : Correction de coquilles.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re : Montage d'un barillet de tir à blanc sur une arme à percussion

Message  Fortyniner le Mar 30 Aoû 2016 - 7:18

@ Cobravif : que dire sinon, encore une fois et comme toujours, BRAVO !

Tu es vraiment l'âme industrieuse de ce forum et nous sommes fiers de te compter parmi nous !
Voilà un tuto parfait en texte comme en photos !

avatar
Fortyniner

Messages : 2098
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 68
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Marshal Carter le Mar 30 Aoû 2016 - 7:51

 Cobra  ! félicitation beau travail !
Décidément tu m'étonneras toujours !
Je confirmes les dires de Fortininer ....Nous sommes fiers de te compter parmi nous !
T'es le meilleurs !!!

avatar
Marshal Carter

Messages : 766
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 69
Localisation : BZH Phare Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  sporty le Mar 30 Aoû 2016 - 7:54

beau travail d'armurier!
mais personnellement, je ne serai pas tranquille avec une arme modifiée comme cela, pas pour une raison de sécurité,
je me doute bien que ça fonctionne parfaitement et que les pressions ne sont pas assez forte pour qu'il y ai un risque,
mais sur un contrôle éventuel d'une "autorité", et les explications à leur donner sur la modification ....

je suis très sceptique sur toutes les modifications en ordre général d'une arme, je m'explique:
une arme est "homologuée" avec ses caractéristiques propres, longueur du canon, calibre, munition, etc ...
sur une simple bagnole le fait de changer le voltage/ampérage d'une ampoule et ça peut être une catastrophe en cas de contrôle
et/ou accident .... et ce n'est qu'une voiture ... alors avec une arme de nos jours .....
avatar
sporty

Messages : 382
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 48
Localisation : 87

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Cobravif le Mar 30 Aoû 2016 - 17:04

L'arme n'a pas changé de catégorie lorsqu'elle est avec son barillet à percussion et le chien adapté. Si elle  est en configuration arme à blanc, l'autorité en question en sera aisément convaincue par un simple examen. S'il s'agit d'un connaisseur, il verra bien que le canon pourrait tirer mais que le barillet lui ne le peut pas.
Un vrai spécialiste comprendra même que le chien reprend le même système que celui de Pietta, même si le percuteur est un peu plus long et comprendra que ce dispositif ne peut étaler la pression d'une cartouche à balle où celle de la poudre s'ajoute à celle de la composition d'amorçage.
Avec les cartouches à blanc, chargées à poudre noire pour obtenir une explosion bien sonore et une jolie flamme, la pression ne monte pas très fort et surtout rien ne s'oppose au passage des gaz vers la sortie de la chambre.
En outre la feuillure ne permet pas d'introduire ne fût-ce que des étuis vides de 38 S&W qui sont plus longs que la cartouche de 9 mm PK ou 380 à blanc - c'est la même chose sous deux dénominations différentes - alors si on veut y introduire une cartouche pleine de 38 court, plus de la moitié de l'étui reste dehors.
En conclusion cette arme n'a pas de raison de davantage troubler une autorité qu'une autre arme à blanc.
En principe on peut transporter ce genre d'arme mais pas la porter.
En cas de bêtise avec, le plaisantin peut être poursuivi pour utilisation d'arme par nature au même titre que celui qui trouble l'ordre public avec une arme d'alarme ou une arme à bille qui a l'aspect d'une arme réelle. Comme il s'agit d'arme en vente libre, on ne retient que le trouble à l'ordre public à main armée sans ajouter le délit de détention d'arme classée sans autorisation préfectorale.
Si l'infraction entraîne la mort d'un cardiaque en raison de l'émotion, on entre de cas d'une poursuite pour agression avec arme par nature ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Car une arme à blanc est une arme par nature même si elle n'est pas létale. Elle entre dans la catégorie des armes défense comme une bombe de gaz lacrymogène.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Snub 36 le Mer 31 Aoû 2016 - 11:31

Cobravif a écrit:
L'arme n'a pas changé de catégorie lorsqu'elle est avec son barillet à percussion et le chien adapté. Si elle  est en configuration arme à blanc, l'autorité en question en sera aisément convaincue par un simple examen. S'il s'agit d'un connaisseur, il verra bien que le canon pourrait tirer mais que le barillet lui ne le peut pas.
Un vrai spécialiste comprendra même que le chien reprend le même système que celui de Pietta, même si le percuteur est un peu plus long et comprendra que ce dispositif ne peut étaler la pression d'une cartouche à balle où celle de la poudre s'ajoute à celle de la composition d'amorçage.
Avec les cartouches à blanc, chargées à poudre noire pour obtenir une explosion bien sonore et une jolie flamme, la pression ne monte pas très fort et surtout rien ne s'oppose au passage des gaz vers la sortie de la chambre.
En outre la feuillure ne permet pas d'introduire ne fût-ce que des étuis vides de 38 S&W qui sont plus longs que la cartouche de 9 mm PK ou 380 à blanc - c'est la même chose sous deux dénominations différentes - alors si on veut y introduire une cartouche pleine de 38 court, plus de la moitié de l'étui reste dehors.
En conclusion cette arme n'a pas de raison de davantage troubler une autorité qu'une autre arme à blanc.
En principe on peut transporter ce genre d'arme mais pas la porter.
En cas de bêtise avec, le plaisantin peut être poursuivi pour utilisation d'arme par nature au même titre que celui qui trouble l'ordre public avec une arme d'alarme ou une arme à bille qui a l'aspect d'une arme réelle. Comme il s'agit d'arme en vente libre, on ne retient que le trouble à l'ordre public à main armée sans ajouter le délit de détention d'arme classée sans autorisation préfectorale.
Si l'infraction entraîne la mort d'un cardiaque en raison de l'émotion, on entre de cas d'une poursuite pour agression avec arme par nature ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Car une arme à blanc est une arme par nature même si elle n'est pas létale. Elle entre dans la catégorie des armes défense comme une bombe de gaz lacrymogène.

Enfin, tout comme pour sporty, je pense que "si " l'on perce le canon de part en part au niveau du guidon et de mettre un guidon avec le filetage sur le dessous du canon, donc un guidon de presque 2 cm, avec filetage au bout, la vue du canon en face, laisse largement voir la "bride" et de fait sera "reconnu" comme arme "à blanc" (juste faire gaffe au levier de chargement pendant le perçage 03 et 0 2.5 avec filetage par le dessous du canon) et restera donc "réversible" en filetant un 03 sur le dessus et vissé le guidon Cool
avatar
Snub 36

Messages : 455
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 57
Localisation : Strasbourg

https://didierzimmer.wixsite.com/snub36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  TEX TONE le Mer 31 Aoû 2016 - 14:58

Félicitations Cobra vif pour la modification et surtout l'explication de la modification . Chapeau bas pour la technique ....
Je pense que pour les nouveaux ne connaissant pas la nature exacte du barillet à Blanc de Pietta , peut être , aurais -tu pu ajouter quelques photos de ce barillet à blanc , montrant l'intérieur des chambres qui ne peuvent être détournée de leur fonction première sans destruction dudit barillet à blanc , pour bien faire comprendre qu'on ne peut en aucun cas mettre dedans autre chose qu'une cartouche à blanc .

Ce qui est dommage pour les reconstitutions c' est le coût des cartouches à blanc que l'on ne peut recharger ...




TEX


_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 



http://www.armes-ufa.com/
avatar
TEX TONE
Admin

Messages : 2109
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 64
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Cobravif le Mer 31 Aoû 2016 - 15:54

Certes on ne peut pas recharger les cartouches à blanc qu'on achète, mais on peut en fabriquer avec des étuis de 38 usés en les coupant, en les bourrant de papier filtre ou de coton à démaquille et en tassant bien la charge de PN (0,5 gramme).

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Snub 36 le Mer 31 Aoû 2016 - 23:17

Cobravif a écrit:
Certes on ne peut pas recharger les cartouches à blanc qu'on achète, mais on peut en fabriquer avec des étuis de 38 usés en les coupant, en les bourrant de papier filtre ou de coton à démaquille et en tassant bien la charge de PN (0,5 gramme).

donc il faut un barillet spécial balle à blanc
le barillet d'origine ne peut pas être modifié ?? tout en restant poudre noire
avatar
Snub 36

Messages : 455
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 57
Localisation : Strasbourg

https://didierzimmer.wixsite.com/snub36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Cobravif le Jeu 1 Sep 2016 - 4:00

Snub 36 a écrit:
Enfin, tout comme pour sporty, je pense que "si " l'on perce le canon de part en part au niveau du guidon et de mettre un guidon avec le filetage sur le dessous du canon, donc un guidon de presque 2 cm, avec filetage au bout, la vue du canon en face, laisse largement voir la "bride" et de fait sera "reconnu" comme arme "à blanc" (juste faire gaffe au levier de chargement pendant le perçage 03 et 0 2.5 avec filetage par le dessous du canon) et restera donc "réversible" en filetant un 03 sur le dessus et vissé le guidon Cool
D'accord pour l'aspect, mais une broche vissée et amovible n'est pas considérée comme un moyen de neutralisation, car la neutralisation doit être irréversible.
TEX TONE a écrit:
Je pense que pour les nouveaux ne connaissant pas la nature exacte du barillet à Blanc de Pietta , peut être , aurais -tu pu ajouter quelques photos de ce barillet à blanc , montrant l'intérieur des chambres qui ne peuvent être détournée de leur fonction première sans destruction dudit barillet à blanc , pour bien faire comprendre qu'on ne peut en aucun cas mettre dedans autre chose qu'une cartouche à blanc.
La dernière photo avant le titre "RÉALISATION DE LA PORTIÈRE SUR LE BOUCLIER-CULASSE." montre l'intérieur du barillet. On y voit nettement l'insert en acier rapide avec les "demi-lunes" décentrées impossibles à usiner sans détruire le barillet. Sur les photos où l'on voit le barillet de coté, ont voit sur la partie avant qui a été dé-bronzée pour des raisons d'aspect voulu par le propriétaire, de petits points noirs. Ce sont les broches en acier rapide enfoncées à force et perdues qui maintiennent le renflement avant solidaire de la partie arrière du barillet et qui maintiennent L'insert en acier rapide forés des trous décentrés.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Cobravif le Jeu 1 Sep 2016 - 4:05

Snub 36 a écrit:

donc il faut un barillet spécial balle à blanc
le barillet d'origine ne peut pas être modifié ?? tout en restant poudre noire
Il est interdit de modifier un barillet. On peut acheter un barillet de tir à blanc, mais un barillet de tir à poudre noire modifié, surtout pour tirer à cartouches métalliques fussent-elles à blanc constitue un "corps de délit".

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  tortukitu le Mer 12 Avr 2017 - 12:30

Bonjour à tous,

Je me permets de déterrer ce vieux sujet, une remarque m'ayant traversé l'esprit.

Pour une fois, je ne suis pas tout à fait en accord avec cobravif.

L'application de ce travail pour obtenir une arme convertie pour le tir à balle entrainerait immédiatement un accident pour le tireur par expulsion de l'amorce de la cartouche et la projection de gaz et débris vers son visage.

En reproduisant exactement la modification décrite ici; oui, ça risque effectivement d'être le cas.

En revanche, en utilisant cette fois un percuteur à pointe au lieu d'un percuteur plat, et en perçant un petit trou seulement dans le bouclier, j'ai tendance à croire que c'est faisable, typiquement avec des cartouches PN type LC, qui ne montent pas suffisamment en pression pour pulvériser l'amorce par le trou.

C'est le fonctionnement qu'avaient adoptés les concepteurs de nombreuses armes (Bulldog par exemple).



Aujourd'hui, quand on regarde les cylindres de conversion, on remarque que le percuteur est intégré dans le bouclier et limité dans ses mouvements au sein de ce bouclier.



C'est un système qu'on trouve dans la majorité des armes modernes, et qui avait été utilisé entre autre pour les modèles 1900 et 1911 (donc a priori d'apparition plus tardif).



Le souci, c'est qu'usiner ces pièces me semble bien compliqué. Or ces cylindres de conversion existent depuis aussi longtemps que les cartouches métalliques. J'ai donc tendance à penser qu'on devait régulièrement trouver des bricolages analogues à cette transformation à l'époque. Le travail de précision à fournir pour fabriquer les conversions "modernes" me semble trop important pour des fermiers de la fin du XIXe...

Qu'en pensez vous ? C'est juste une réflexion, je n'ai pas cherché plus d'infos que ça sur le sujet.

Il va de soi que c'est une "vue de l'esprit", et que je n'incite personne à effectuer la modification.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Mon montage nb pemet pas le tir à balle. C'est exprès.

Message  Cobravif le Mer 12 Avr 2017 - 17:50

J'aurais parfaitement pu préparer un bouclier permettant de retenir une amorce transformant ainsi l'arme en percussion en conversion. Qui aurait alors permis de tirer, en utilisant un barillet à percussion centrale. Cela aurait été dans mes capacités mais il est hors de question que je me lance dans ce genre de travail illégal. C'est pourquoi, j'ai adopté la solution de la maison Pietta pour les barillets à blanc. Si mon ami se mettait en tête de monter un barillet permettant le tir à balle, le dispositif que j'ai réalisé serait incapable de résister à la pression du tir et les conséquences seraient désastreuses pour le tireur. D'ailleurs, le personnage en question est tireur licencié et tire à poudre sans fumée avec des armes de catégorie B. Et il ne mélange par les reconstitutions historiques et le tir sportif.


Dernière édition par Cobravif le Jeu 13 Avr 2017 - 5:22, édité 1 fois (Raison : Correction de coquilles.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1153
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  tortukitu le Mer 12 Avr 2017 - 20:51

Bonjour cobravif,

Je crois qu'on s'est mal compris. Je n'ai absolument aucun doute sur le fait que tu puisse faire une conversion à balles (comme beaucoup d'entre nous): ça n'est pas le sujet.

Je me suis posé la question en regardant les barillets de conversion modernes et en regardant ce que toi tu avais fait.
Je pense que ton travail est proche de ce qu'auraient pu faire des fermiers de l'époque. Bien plus proche que les barillets de conversion modernes.

Après, n'ayant pas de connaissance particulière sur le sujet, je m'attendais à ce qu'un de nos membres aille un peu plus loin.

J'aurais beaucoup aimé voir un exemplaire de conversion artisanale d'époque. Un revolver étant autrefois un objet coûteux, il me paraît probable que de nombreux utilisateurs de l'époque aient préféré modifier leur percussion que d'acheter un révolver neuf à cartouches métalliques.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montage d'un Barillet de Tir à Blanc sur Une Arme à Percussion.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum