les 1858 trop présent sur les pas de tir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  baplat le Mer 23 Déc 2015 - 6:49

cher fortyniner, mon but et de ne déplaire  a aucun membre de se superbe forum ,( comme le post  lu berlu les goûts  et les couleurs ca ne se discute pas .)
le forum et un lieu d' échange c'est l'essence même d'un forum , après d'accord , pas d'accord  on en discute..
il y a les tireurs qui préfère les colts et d'autres non au même titre que graphiste trouve qu'il y a trop de 1858 sur les stands de tir .
j'ai voulu dans mon post exprimer ma façon de voir les choses. pour moi les rem 1858 de par leur conception mécanique sont supérieur au colts a bâti ouvert . mais de voir un poudreux tiré avec un colts pn ne me dérange absolument  pas  ça me fait mal de le voir batailler avec une amorces coincée ou autre incidents liée a la mécanique du colts .

que le bon lâcher soit avec vous............baplat                      

baplat

Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2015
Age : 72
Localisation : entre le ciel et l'eau

Revenir en haut Aller en bas

Re : le 1858, une arme (trop) présente sur les pas de tir

Message  Fortyniner le Mer 23 Déc 2015 - 8:55

@ baplat : tu as tout à fait raison ! Je voulais juste blaguer... Smile


Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Cobravif le Jeu 24 Déc 2015 - 8:08

Bon. Eh ! Oh ! Je trouve qu'il n'y a pas trop de LeMat sur les pas de tir. Razz

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Dan Wesson le Jeu 24 Déc 2015 - 8:12

Cobravif a écrit:Bon. Eh ! Oh ! Je trouve qu'il n'y a pas trop de LeMat sur les pas de tir. Razz

J'en parlai avant-hier soir chez des amis...Tu as raison Cobravif !
DW.  Very Happy

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Cobravif le Jeu 24 Déc 2015 - 8:15

Heureusement que c'est une arme à deux canons, une arme stéréo en somme, comme cela je me sens moins seul entouré par les quelques poudreux de mon club qui tirent avec des Colt et des Remington. Wink

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  sporty le Jeu 24 Déc 2015 - 9:48

j'ai bien envie de passer le pas l'année prochaine ... le LeMat Very Happy il commence a me faire rêver.

sporty

Messages : 263
Date d'inscription : 18/05/2015
Age : 47
Localisation : 87

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Jeu 24 Déc 2015 - 18:20

sa me fais envie un LE MAT mais vue le prix on peut s offrir un rem plus un colt
c est pour sa qu ils sont rare sur les pas de tir
mais quelle arme pfffiou !
COBRAVIF quand tu tire avec sa tu ne passe pas inaperçu ?

rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Cobravif le Ven 25 Déc 2015 - 7:16

rangers a écrit:
mais quelle  arme pfffiou !
COBRAVIF quand tu tire avec sa tu ne passe pas inaperçu   ?
Ça c'est sûr !

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  TEX TONE le Ven 25 Déc 2015 - 22:35

C'est vrai çà depuis que cobra vif nous en parle on va finir par s'en faire offrir un !!!

Si quelqu'un veut m'échanger le sien contre mon coffret Leech et rigdon qui est sur natura je suis d'accord .

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 

TEX TONE
Admin

Messages : 1843
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 63
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re : le 1858, une arme (trop) présente sur les pas de tir

Message  Fortyniner le Sam 26 Déc 2015 - 8:58

Je n'ai pas encore gagné au Loto et santa m'a encore oublié, alors le Le Mat, ce sera pour plus tard... Sad

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Histoire secrète et véridique du revolver Remington 1858.

Message  Cobravif le Mer 17 Fév 2016 - 12:09

baplat a écrit:cher fortyniner, mon but et de ne déplaire  a aucun membre de se superbe forum ,( comme le post  lu berlu les goûts  et les couleurs ca ne se discute pas .)
le forum et un lieu d' échange c'est l'essence même d'un forum , après d'accord , pas d'accord  on en discute..
il y a les tireurs qui préfère les colts et d'autres non au même titre que graphiste trouve qu'il y a trop de 1858 sur les stands de tir .
j'ai voulu dans mon post exprimer ma façon de voir les choses. pour moi les rem 1858 de par leur conception mécanique sont supérieur au colts a bâti ouvert . mais de voir un poudreux tiré avec un colts pn ne me dérange absolument  pas  ça me fait mal de le voir batailler avec une amorces coincée ou autre incidents liée a la mécanique du colts .
que le bon lâcher soit avec vous............baplat                      

Soit et pourtant au début, il n'avait vraiment que peu de raisons de connaître le succès qui fut et est encore le sien. Rappelons la véritable histoire de cette arme. On va dire que je déterre, mais je ne suis pas parvenu à retrouver dans mes messages cet exposé magistral d'un des secrets les mieux gardés de l'industrie yankee.

Mon cher ami, (je réponds au courrier privé d'un ami très cher qui ne jure que par Colt).
Un Remington Euroarms, ça casse aux points faibles de tous les revolvers à poudre noire.
Mais surtout, que ça reste entre nous.
Autrement sinon, les remingtonnistes vont te pourchasser dans tous les cañons, sierras, impasses, traboules, couloirs de mines et réserves indiennes de ce forum, avec des propos sentencieux du genre: "Eh, cher monsieur, auriez vous l'obligeance de bien vouloir dégainer l'amas de ferraille qui vous sert de décoration de ceinturon, que nous puissions comparer les qualités respectives de nos glorieuses raies Minh Thong et de la production de M. Samuel qui se prétend Col. Colt."
Car il paraît que la raie Ming Thong a été inventée dans l'arrière-cuisine d'un restaurant de poisson tenu par un certain Ming Li Fu, blanchisseur attitré du 7e de Cavalerie, qui avait fait faillite à cause des guerres indiennes qui avaient décimé ses pratiques.
Ledit Ming Li Fu s'était donc reconverti et avait installé dans Coyote Gulch un restaurant de poisson qui avait du mal à trouver du poisson parce qu'il était à trois mille kilomètres de la mer.
Donc dans son arrière boutique, M. Ming Li Fu décida-t-il d'utiliser du caoutchouc durci, qu'on venait d'inventer, pour en faire des sortes de sandales simples avec la bride passant entre les orteils. Une version chinoise de cette chaussure que portaient les Japonais depuis des siècles sous le nom de "zoori". Il décida d'appeler cette chaussure nouvelle la "raie" - parce que la forme de la chaussure avant assemblage rappelait ce poisson plat que le blanchisseur-cuisinier-savetier aurait bien aimé cuisiner si la mer n'avait été si loin - et il adjoignit un nom bien de chez lui "Ming Thong", Ming pour son prénom qui rappelait une grande dynastie de son pays natal et Thong parce que voilà quoi.
Et ce qui est curieux, c'est que ce nom qu'il avait adjoint en final et sans raison à celui de son invention est le seul qui soit passé à la postérité.
Seulement, un jour où il a eu un client pour sa fameuse raie à l'huile de vidange de machine à vapeur de pompe de puits, il fut inculpé d'empoisonnement parce que son client devint aveugle et se mit à délirer, en disant même qu'un jour viendrait où le Président des États-Unis serait un Noir dont la grand-mère vivrait à Hawaï ; c'est dire s'il était atteint !
Devant la gravité de son état, le jury du tribunal itinérant du Juge Roy Bean condamna le Chinois soit à finir l'assiette de poisson du client, soit à 1857 ans de pénitencier (1857 ans, parce que le Juge savait à peine lire et qu’il a donc pris comme durée de peine l'année au cours de laquelle le procès avait lieu). Mind Li Fu fit le bon choix et opta pour le pénitencier se disant que pendant la durée de sa peine il trouverait bien le moyen d'inventer quelque chose pour en devenir propriétaire.
Mais, pour monter son arnaque, il lui fallait un peu de pognon. Par intermédiaire de son avocat, il prit donc contact avec un mécanicien spécialisé de Ilion qui lui racheta le brevet de sa sandale.
Le détenu et l'avocat marron se partagèrent le montant de la vente. Mais bien que véreux, l'avocat n'était pas de taille. En effet, il est un dicton qui fait autorité dans le monde des affaires : "Il faut trois Juifs pour faire un Grec, mais dix Grecs pour faire un Chinois."
L'avocat se trouva donc marron pour de bon et Ming Li Fu se retrouva propriétaire du pénitencier de Las Vegas. Il vendit les détenus, dont l'avocat, au Consul Général de Chine à San Francisco, un village mexicain où les Chinois entassaient des rails de chemin de fer, et transforma le pénitencier en hôtel-casino en espérant que ça marcherait. Il paraît que l'affaire a prospéré depuis.
Le mécanicien d'Ilion a essayé de fabriquer les sandales, mais si les images étaient compréhensibles, les données écrites étaient des petits dessins incompréhensibles. Un gamin dégourdi qui venait du Tonkin, un certain Ho Chi Minh, a traduit, moyennant finances, les petits dessins. Cela ne correspondait pas exactement aux images mais le courageux mécanicien finit par sortir son premier prototype.
Il déposa le brevet de ce qui était importable comme chaussure mais entrait parfaitement dans le fourreau de cuir pour revolver des uniformes de milices et de l'armée. Et en bon États-unien, il américanisa le nom en Remington. C'était en 1858, un an après la vente du brevet par Ming Li Fu. C'est qu'avec le développement de la machine à vapeur, les choses commençaient à aller vite en Amérique !

Des originaux ont donc commencé à se servir de ces sandales comme ils avaient appris au sortir de l'enfance, vers l'âge de trois ans : ils y firent entrer de la poudre à fusil piquée dans la tabatière de leur papa, des balles de plomb volées dans le dentier de leur grand-mère et il y posèrent les amorces de leur oncle pécheur, amorces au fulminate de mercure qui faisaient fuir les poissons. C'est ainsi que le Remington trouva, tout à fait par hasard, un rôle dans le monde des revolvers.

Mais surtout, mon bon baplat, si tu relaies cette histoire vers certains membres de ce forum,  ne leur dis pas que c'est la raison qui pourrait faire qu'un Remington tire comme une savate. Nous serions deux à les avoir aux fesses dans les traboules, cañons, etc. (voir ci-dessus) du forum.

Vous comprenez bien que de ma part, ce courrier n'est que veulerie pour plaire à un ami qui tire mieux que moi et non une prise de position qui demanderait un courage proche de la témérité. Et un coup de bonne humeur du matin qui m'a donné envie de raconter n'importe quoi. Wink

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Mer 17 Fév 2016 - 12:41

Monsieur Cobra vif après ce dénigrement  des remington je réglerai sa dans une rue face a face colt contre mon remington (si dessous)


lol! lol! lol! lol!

mais un homme avec un LEMAT me fais réfléchir a deux fois même un peu peur !

donc allons au bar , boire une biere entre poudreux

toujours un plaisir de te lire


Dernière édition par rangers le Mer 17 Fév 2016 - 15:21, édité 1 fois

rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Re : Histoire secrète et véridique du Remington 1858

Message  Fortyniner le Mer 17 Fév 2016 - 13:46

@ Cobra : j'avais déjà lu ton délirium très mince sur ce sujet dans un précédent post

mais j'Henri Encore Ford en ce moment... lol! lol! lol!

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Mer 17 Fév 2016 - 14:48

mon cher Fortyniner

j Henry encore TYLER surtout si c est a répétition est plus approprier que Henri ford

rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  matrix le Mer 17 Fév 2016 - 15:50

Je trouve que les colt on aussi du charme.
Ils donnent l impression d etre plus large qu un rem.
Pour les amorces coincée, c est les aléas de la pn.
Un qui tire des cartouches metaliques n as pas ce probleme.
Je louche en ce moment sur un 1851 sheriff poli blanc, mais je crain qui rouille avec la sueur des mains a la longue et j ai pas envie de le trimbaler avec un shiffon imbibé d armistol.
Bref, depuis un certains temps et tout les westerns que je regarde, je me dis qu il me les faudrais tous pour etre content.
Patience, on appelle ca la collection Very Happy

matrix

Messages : 139
Date d'inscription : 30/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Mer 17 Fév 2016 - 16:21

MATRIX a écrit: et tout les westerns que je regarde, je me dis qu il me les faudrais tous pour etre content.  

tu n est pas le seul

rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Sans esprit de critique.

Message  Doc. H le Jeu 18 Fév 2016 - 8:38

Entre Colt et Remington, j'ai définitivement opté pour Colt, pour plusieurs raisons.
La prise en main est supérieure, de mon point de vue, aux Remingtons. Poignée trop petite moins bien "pentée" que sur les colts.
Le Remington est moins équilibré en main, "il pique du nez". Plus de poids devant le pontet que chez les colts.
L'avantage le plus souvent exprimé de la carcasse fermée des Remingtons donnant une meilleure solidité est bien réelle mais seulement valable à l'époque où l'on remplissait quasi totalement de poudre les chambres de l'arme. De nos jours, au stand les charges employées donnent une "espérance de vie" équivalente en durée aux deux modèles.
Le seul point positif du Remington réside dans de meilleurs organes de visée (puisque fixes).....mais on peut relativiser si l'on garde à l'esprit que ces armes n'ont pas été conçues pour "faire du point à 25 mètres".
Enfin l'entretien, au retour du stand, est plus facile pour les Colts.
Ce n'est que mon opinion, sans aucun esprit de polémique.

Doc. H

Messages : 46
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 71
Localisation : Hauts de seine

Revenir en haut Aller en bas

Re : sans esprit de critique...

Message  Fortyniner le Jeu 18 Fév 2016 - 8:59

@ Doc H.  :  tu as sans doute raison dans tout ce que tu écris ; mais je crois que

c'est une question tout à fait personnelle qui tient à la main de chaque tireur :

certains préfèrent le Remington, d'autres le Colt pour diverses raisons de prise

en main, selon les modèles de chaque marque, et de taille de main...

Pour moi, les "organes de visée" ne sont pas si différents : ils sont fixes pour Colt

comme pour Remington, en réalité, puisque l'un a le cran de mire sur le bâti et

l'autre sur la crête du chien, ce qui est pire, aux dires des fans de Remington...

Ce dernier pique peut-être un peu du nez (il a un canon de 8" contre 7,5" pour le

Colt) mais est très apprécié au stand (voir la rubrique "trop de 1858 aux pas de tir"...

Quant au nettoyage, ça se vaut : le Rem est d'une pièce et on peut le nettoyer aussi

facilement, à mon humble avis, mais je ne suis pas un inconditionnel de Remington :

j'ai aussi des Starr S.A. et D.A. qui ont une prise en main particulière et présentent

des problèmes différents et d'autres avantages ; la plupart des répliques sont des

"avatars" de Remington (Whitney, Spiller & Burr, Rogers & Spencer) ou de Colt...   Wink

Super, ton avatar : j'aimais beaucoup Lee Van Cleef !

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Doc. H le Jeu 18 Fév 2016 - 10:04

Tout à fait d'accord avec ce que tu écris, je connais des inconditionnels du "Rem." ainsi que des éclectiques. Tous respectables dans leur choix. En fait je n'exprime ici que mon point de vue qui m'a conduit à revendre mes Remingtons et à conserver mes Colts.
Merci pour l'avatar. J'aimais beaucoup Lee Van Cleef en plus; fumeur de pipes comme moi.

Doc. H

Messages : 46
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 71
Localisation : Hauts de seine

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Jeu 18 Fév 2016 - 11:27

colt ou rem a calibre et canon équivalent le poids devant le pontet est le même
pour les crosses problème résolut pour moi , je fais mes crosses Very Happy Very Happy Very Happy

j aime bien lee van cleef et il est apparu dans luky luke , tel que pas en caricature , bel hommage !

aprés colt ou rem pffff

rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Doc. H le Jeu 18 Fév 2016 - 11:48

Nous sommes d'accord, les préférences sont absolument subjectives. Il n'en reste pas moins que j'ai la conviction que si les Rem. sont aussi présents sur les pas de tir c'est bien souvent parce que les acheteurs débutants sont guidés par des vendeurs trop sommaires dans leurs arguments du style "c'est plus robuste que les carcasses ouvertes". Après bien sûr les choix s'affinent avec l'expérience.

Doc. H

Messages : 46
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 71
Localisation : Hauts de seine

Revenir en haut Aller en bas

Re : les 1858 trop présents sur les pas de tir...

Message  Fortyniner le Jeu 18 Fév 2016 - 12:01

@ Doc H. : je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi : je pense que les vendeurs ne cherchent

pas à favoriser les Rem 1858 : le client connaît la réputation de ce revolver qui a traversé

les âges ou alors... Car les répliques sont pléthore et plus ou moins "historiques" ou "hystériques",

avec des Navy 1851 en cal .44 et autres aberrations ; les amateurs de guns cherchent parfois

le cal .44 parce qu'il fait plus "viril", je pense... Question

Ma très modeste collection compte 20 revolvers et je les aime tous... Wink

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  rangers le Jeu 18 Fév 2016 - 12:20


rangers

Messages : 626
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

D'accord

Message  Doc. H le Jeu 18 Fév 2016 - 14:45

La cause est entendue, nous sommes dans le subjectif.

Juste un petit point historique ( ou hystérique Smile on nomme le Remington en ajoutant L'année 1858. Alors que toutes les répliques de ce modèle sont en fait des 1863 new model. Personnellement je n'ai jamais compris pourquoi.

Doc. H

Messages : 46
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 71
Localisation : Hauts de seine

Revenir en haut Aller en bas

Re : les 1858 trop présents sur les pas de tir...

Message  Fortyniner le Jeu 18 Fév 2016 - 14:59

@ Doc H. : d'accord avec toi : le Rem 1858 aurait dû être le 1863, mais les fabricants

italiens auraient dû reproduire le Beals 1858 originel... Wink

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: les 1858 trop présent sur les pas de tir

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum