Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  tortukitu le Ven 26 Sep 2014 - 20:26

Bonjour à tous.

Je tire depuis quelques semaines au stand de la chapelle, à Paris. Jusqu'à présent, les poudreux étaient tolérés uniquement le vendredi.

Dernièrement, il a été décidé de supprimer trois vendredi sur quatre destinés aux poudreux... Au final, je ne peut plus tirer qu'une fois par mois.

Trop de fumée, trop de bruit et trop de vapeurs de plomb (toxiques il semblerait) qui incommodent les PSF (qui avaient déjà 26 jours sur 30 rien qu'à eux)...

Des anciens du club m'ont dit que le nombre de poudreux a fortement diminué ces dernières années, au point qu'il n'en reste plus qu'une poignée. Et ça n'est pas le premier club à me tenir ce discours.
Je suppose donc que la "jeune" génération (dont je fais parti) répugne à prendre du temps pour nettoyer et bichonner son arme:

Il faut que ça fasse pan pan, que ça fasse pas chier, que ça le fasse tout de suite, et surtout que personne me dérange avec de la fumée dans mon plaisir égoïste.

C'est vraiment dommage. Et ça limite aussi le transfert de savoir entre les anciens et les nouveaux. J'espère que ce délaissement des armes PN n'est qu'un effet de mode. Franchement, à voir bon nombre de mes amis être sur leur terminal GSM 24/24, tenir un discours complètement con sur les armes (bouuhh, les armes, c'est pas bien, ca tue des petits africains), voir les jeunes s'habiller comme des t*pett*s dans la rue, le tout en étant épais comme des cotons tiges,... Je vois pas comment ils pourraient s'intéresser aux armes à PN. Merde, j'ai l'impression de ne plus vivre dans le même monde qu'eux. Bref, là on sors du sujet.

Est-ce que vous aussi vous constatez une nette diminution du nombre de poudeux ces dernier temps ?

tortukitu

Messages : 194
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 30
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re : limitation jours ouverts aux poudreux en stand

Message  Fortyniner le Ven 26 Sep 2014 - 21:13

@ Tortu....  :  Salut ! Je suis désolé que tu rencontres ces difficultés en stand...
Remarque, j'ai un peu le même problème que toi : je tire au stand de Saint-Lô (50)
et je dois dire que les conditions ne sont pas bien meilleures...
Je ne sais pas combien d'adhérents nous avons au Club, mais nous ne sommes
que 4 ou 5 poudreux ; en principe, le soir dévolu à la P.N. est le lundi de 20 h 30
à 22 h 30 ou 23 h. Finalement, c'est le mercredi soir que nous pouvons nous
adonner à notre plaisir coupable (?) car ce jour arrange mieux les poudreux...
Généralement, nous ne sommes que 2 ou 3, parfois 4 à tirer ensemble...
Nous tirons en sous-sol dans le pied des fortifications de Saint Lô et nous
n'avons qu'une misérable aspiration des fumées qui fonctionne comme elle peut.
Certains soirs, nous sommes dans le brouillard et on ne voit qu'à peine le noir
des cibles à 25 m. affraid
Nous sommes un peu les parias, les parents pauvres du stand, mais on n'a pas
trop le choix et on s'amuse quand même...

Fortyniner

Messages : 1747
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  Cobravif le Sam 27 Sep 2014 - 6:21

tortukitu a écrit:Bonjour à tous.

Je tire depuis quelques semaines au stand de la chapelle, à Paris. Jusqu'à présent, les poudreux étaient tolérés uniquement le vendredi.

Dernièrement, il a été décidé de supprimer trois vendredi sur quatre destinés aux poudreux... Au final, je ne peut plus tirer qu'une fois par mois...
Merde, j'ai l'impression de ne plus vivre dans le même monde qu'eux. Bref, là on sors du sujet.
Non, tu ne sors pas du sujet parce que cela me rappelle les remarques de Henri Fonda-Jack Beauregard à Personne-Terence Hill à la fin du film "Mon Nom est Personne". Qui n'est pas qu'un film comique, tant s'en faut. Et c'est un film plein de poudre noire.
Dire que nous ne vivons pas "dans le même monde qu'eux" n'est pas nostalgie de notre part de mais relève d'un constat inquiétant. Le Monde de l'OMC et de la consommation à outrance (sans croissance point de salut) génère vraiment des assistés, des mous du genou - pour ne pas parler d'autres éléments de l'anatomie - de machines à refouler l'effort et le boulot, de "principedeprécautionnistes", de "pasdecouillespasd'embrouillistes" de "languedecotonistes" et, pour les plus "cultivés", de "xylolinguistes".
Et ceci sur fond de bons sentiments qui servent de prétexte à la passivité pourvu que la tévé serve des émissions débiles et relègue les sujets intéressants dans la deuxième partie de nuit, partie pendant laquelle les loques laissent leurs boyaux malaxer la malbouffe qu'elles ont ingurgitée vautrées sur le canapé du "livigroube".
Se salir les mains en faisant son jardin, en nettoyant des armes, en travaillant à l'atelier pour mettre en contact ses intelligences intellectuelle et manuelle, en rechargeant des cartouches, en coulant des balles, en retravaillant des armes, en en réparant, voire en faisant tout autre chose pour aménager sa maison ou son appartement, buârk caca sale ! Facho tueur et égoïste, va !
Eh bien je promets à ce monde de passifs des lendemains qui déchantent, et encore plus vite que ne les a rattrapés la "crise". Cette crise à propos de laquelle j'ai écrit dans certains de mes livres depuis 2001 qu'elle était imminente et qu'elle relèguerait celle de 1929 au rang de bizutage d'élèves d’écoles de commerce. Elle est arrivée. Il ne pouvait en être autrement.
Dans l'un des livres de cette époque, j’écrivais aussi que la menace terroriste qui se sert de l'islam comme prétexte politique ne tarderait pas à tourner à la guerre larvée puis à la guerre ouverte et débridée. Qu'elle était déjà présente dans nos pays et qu'elle s'attaquait en premier lieu aux musulmans nationaux d'origine étrangère qui étaient les premières victimes de l'action subversive de ce nouvel aspect du nihilisme non plus "marxiste" mais "islamiste"*. Qu'il fallait les protéger du travail de sape des agents subversifs. Je me souviens d'une séance de signatures lors d'un salon du livre où des jeunes musulmans sont venus me remercier d'avoir écrit "Menaces Islamistes" dont le sous-titre était "Ces terroristes qui dévoient l'islam". Maintenant, on est bien obligé de prendre les armes trop tard pour réduire une bande de crétins qu'on a contribué à armer pour les "aider à se débarrasser d'un régime dictatorial". On se croirait au début de la guerre civile états-unienne où les prétextes les plus fous ont conduit à ravager pendant quatre ans un monde hésitant sur ses valeurs et sur la défense de ses principes fondamentaux. Deux mondes s'affrontaient avec raison et tort de part et d'autres et le vainqueur a bien été obligé de mettre de l'eau dans son vin tandis que les vaincus ont dû changer de mode d'action pour tenter de préserver quelques valeurs qu'ils on finalement sauvées et qui perdurent dans nombre d’États ex-confédérés.

* ne pas confondre islamiste avec islamique ou musulman. L'islamiste (nom commun), le tenant de l'action islamiste (adjectif qualificatif) est un politicien ou un activiste qui se sert d'une religion pour tenter de prendre contrôle de tout ou partie d'un pays d'un continent voire dans le cadre des délires paranoïaques de tous les apprentis dictateurs de devenir "maître du monde". Le musulman (nom commun), adepte de la religion musulmane ou islamique est un croyant qui pratique ou non la religion dans laquelle il est né ou qu'il a choisi d'adopter. Tant qu'il ne sème pas de trouble à l'ordre public il est libre de ses idées, au même titre que tous les autres adeptes de religion ou de non religion. Et je dois dire que j'ai toujours beaucoup de plaisir à partager des Iftar pendant le ramadan. Outre que les gens qui m'invitent sont des amis, cela me donne un bonne occasion de passer une bonne soirée calme et de me remettre à parler l'arabe et donc d'éviter de l'oublier parce que c'est une langue volatile pour qui n'est pas de culture arabe de naissance. Je n'ai appris l'arabe qu'à partir de 1985 et j'étais déjà trentenaire.

Mais pour revenir au sujet de la "disparition des poudreux", elle est un signe grave du désarmement des esprits. Si on refuse la réalité de l’existence de la guerre - et donc de la nécessité de connaître le domaine de l'arme en général - alors on se désarme complètement et seuls les salopards restent armés. Nos activités de poudreux - même si on peut aussi continuer à tirer à PSF par ailleurs - ont ceci de particulier qu'elles nous conduisent à vraiment entrer dans la technique de la propulsion de projectiles par des produits chimiques. Il suffit de parcourir les pages de ce forum pour comprendre que si les jours noirs revenaient nous serions nombreux à être capables de réagir, chacun avec ses aptitudes, même avec les moyens du bord, au lieu de rester dans les caves à sucer des clous en attendant la venue d'un "sauveur" extérieur venu de l'Oural ou de l'autre côté de l'Atlantique qui viendrait nous "sauver" - et donc nous coloniser - avec les conséquences que cela aurait pour notre indépendance. C'est cet esprit de résistance et de défense que les démiurges de l'OMC qui propagent la bien-pensance veulent détruire pour pouvoir nous imposer leur liberté : avoir le choix de la couleur de ses "Nyke" - ta mère - pourvu que ce soit le bleu. Fin de coup de calgon. Wink


Dernière édition par Cobravif le Jeu 9 Oct 2014 - 5:23, édité 3 fois (Raison : Correction de coquilles.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  Oliviier le Sam 27 Sep 2014 - 7:13

COBRAVIF, PRESIDENT!!!!!!! COBRAVIF, PRESIDENT!!!!!!! COBRAVIF, PRESIDENT!!!!!!! COBRAVIF, PRESIDENT!!!!!!! COBRAVIF, PRESIDENT!!!!!!!

Oliviier

Messages : 198
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 47
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re : limitation jours ouverts aux poudreux en stand

Message  Fortyniner le Sam 27 Sep 2014 - 9:28

@ Cobravif  :  Je n'aurais pas pu dire mieux que toi (et qu'Oliviier) !






 

Fortyniner

Messages : 1747
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  tortukitu le Sam 27 Sep 2014 - 11:42

Cobravif, tu as su mettre les mots sur ce que je ressens depuis un certain temps.

Bon nombre d'hommes, pour satisfaire leur égoïsme, n'assurent plus leur rôle de père de famille. Avoir une famille, c'est aussi être préparé à la protéger quand il le faudra.
Avec un peu de recul, on s’aperçoit que la guerre (ou la violence au sens plus large) est une composante naturelle de l'être humain, comme les sentiments ou la science. Nos anciens le savaient bien.

La période de paix que nous vivons actuellement en Europe n'est pas si vieille, or, une guerre ou une période d'anarchie et de privations est souvent impensable pour la "jeune" génération (post 45).

Je suis parisien, je vis dans un quartier qui n'est pas tout rose. Je suis confronté régulièrement à la violence. Pas plus tard qu'hier un animal échappé d'un zoo a voulu m'écraser son mégot brulant sur le front dans le métro. Comme ça, parce que je n'avais pas voulu lui filer 50 centimes. Personne n'a réagi dans la rame.

Je suppose qu'il s'est imaginé qu'il avait affaire à un "batbtou" comme la plupart des jeunes blancs que je croise tous les jours. Bien mal lui en a pris. J'avais une gazeuse achetée aux US dans mes poches et une bonne lame pour de défendre en dernière extrémité. Le type s'est écroulé en hurlant quand je lui ait mis un coup de gaz dans le visage. J'ai continué à l'asperger au sol en lui mettant deux ou trois coups dans les reins.

Personne n'a bougé dans la rame. Pire, les deux petits blancs (environ 20 ans à vu de nez) à moins de deux mètres de moi se sont mis à regarder ailleurs. J'aurais pu crever, ça aurait été pareil.

Pour ce qui est de la police... Les types passent dans le parc près de chez moi en vélo. Il y a plein de dealers dans les buissons qui font leur petites affaires. Les flics le savent très bien, mais passent leur chemin en faisant semblant de ne rien voir. Par contre, moi quand je dépasse de 5 km/h la limite de vitesse, curieusement, on me voit bien.
Plus la peine d'espérer quoi que ce soit venant de l'Etat, pas la peine de porter plainte, rien ne sera fait et la plainte sera classée sans suite. Pas la volonté, pas les moyens je suppose. Je suis dans un quartier en train d'être abandonné par le pays. Il ne me reste plus qu'à assurer ma sécurité et celle de ma famille moi-même.

Je connais la pègre du coin pour qu'on me foute la paix et je suis armé au cas où, J'ai juste pas le choix...
Le pire là dedans, c'est que mon quartier est loin d'être un des pires !

Ce monde est en train de pourrir sur pied. Être armé, ou au moins savoir se servir d'une arme, deviens une obligation, alors que toute cette société pousse le citoyen honnête à abandonner le peu de couilles qui lui reste encore.

Ils vont faire quoi tous cens gens quand la réalité ira frapper à leur porte ? Ils vont pas pouvoir se défendre avec un exemplaire du monde, du figaro ou leur iPhone....

Parfois, j'en veux à la génération qui nous a précédé (68ards). Comment ont ils pu laisser faire ça ? Laisser la situation se dégrader comme ça, alors que tant de leurs parents et de leur grands parents sont morts pour eux et pour protéger ce qui leur étaient cher.

Mon arrière grand père a fait la guerre de 14, de verdun au chemin des dames, heureusement qu'il n'est plus de ce monde, il a traversé l'enfer mais il aurait été anéanti de voir ce que son pays est devenu. Il s'est battu pour rien. Ses amis et tous ses frères sont morts pour rien.

Comme disait mon grand père: "je ne sais pas où on va, mais on y va plein gazs".

Alors, le jour où les russes débarqueront pour mettre un peu d'ordre là dedans, je les accueillerai à bras ouverts. Puisse cette ripoublique qui nous a abandonné, illégitime, menteuse et assassine crever le plus rapidement possible.


Dernière édition par tortukitu le Sam 27 Sep 2014 - 17:29, édité 1 fois

tortukitu

Messages : 194
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 30
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re : limitation jours ouverts aux poudreux en stand

Message  Fortyniner le Sam 27 Sep 2014 - 13:05

@ Tortukitu  (killer tortoise) : entièrement d'accord avec toi !!!
Mon grand-père paternel, né au lendemain de la Commune en 1970 ou 1971,
enfant trouvé sur le glacis d'un château de la région  parisienne, d'où notre nom,
combattant à Verdun gazé, mort en 1921 à 50 ans, penserait comme le tien,
je suppose...
Ce monde pourrit sur pied, en effet, et on ne sait pas où l'on va, mais on y va,
comme je le dis aussi depuis longtemps...
J'aime les Russes aussi, du moins ce peuple qui a toujours souffert, du système
féodal et tsariste jusqu'aux excès bolcheviques et qui subit encore les abus de
la nomenklatura des nouveaux riches et des apparatchiks...
J'avais même commencé à apprendre le russe vers 1995 car cette langue me
fascine depuis toujours, mais il faudrait que je m'y remette...
Les soixante-huitards ont cru que le Monde pouvait changer et se parer de fleurs
et vivre d'amour et d'eau fraîche (?) : hélas, c'est une belle utopie...
Les Amerloques, coincés entre le créationnisme et l'ère du cosmos, ne sont bons
qu'à jouer les va t'en-guerre, les gendarmes (?) du Monde, célébrer tous les
morts pour pas grand chose sur tous les champs de bataille, commémorer les
batailles et se ruer dans tous les cimetières militaires n'ont pas la solution...
Oui, la violence fait partie intégrante de l'humanité et de l'univers même car
tout y naît, y vit et y meurt dans la violence, de la naissance des étoiles à leur
mort, car rien n'est éternel (n'en déplaise aux illuminés...) à part la VIE qui se
propage et se renouvelle sans fin dans cet univers en circuit fermé...
Je ne sais pas si ce sont les Russes ou les Chinois qui débarqueront un jour chez
nous, mais j'ai de la sympathie pour eux qui ne sont pas dégénérés comme nous...
Quant aux sauvages de toutes espèces, islamistes ou non, je les attendrai de pied
ferme, armé de tous mes cap & ball bien chargés !  

Fortyniner

Messages : 1747
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  Tombstone le Sam 27 Sep 2014 - 16:48

+1 évidemment, c'est le bon sens!!
De tels propos me rassurent ds ce monde politiquement correct!!!

Tombstone

Messages : 419
Date d'inscription : 19/08/2013
Age : 58
Localisation : Bouches du Rhône

Revenir en haut Aller en bas

Re: Limitation jours ouvert aux poudreux en stand

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum