Cartouches H&C VS chargement classique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Graphist le Sam 12 Juil 2014 - 20:37

Bonjour à tous,

Je tiens à partager mon expérience quant à la question : quels sont les avantages de ces 2 types de chargement ?
J'ai pu utiliser les 2 pendant de longs mois et voici mon verdict :

Cartouches H&C
Avantages :
- rapidité de chargement sur le pas de tir
- peu d'accessoires nécessaires sur le pas de tir
- les cartouches peuvent être rangées dans des boîtes de 9mm (cal 36) ou 11,43 (cal 44)

Inconvénient :
- le coût
- le temps passé à la fabrication en dehors du stand (plus long au final qu'un chargement classique)
- encrassement très rapide de l'arme, canon très sale au bout de quelques barillets, résidus importants dans le barillet malgré ce que l'on peut dire.
- perte de précision quand l'arme devient sale


Chargement classique (dosettes de poudre, semoule, graisse)
Avantages :
- Encrassement réduit du canon/barillet si on trouve le bon mélange de graisse.
- coût moins important
- préparation à la maison moins longue
- précision plus constante du fait de l'encrassement réduit

Inconvénients :
- nécessite pas mal d'accessoires sur le pas de tir (semoule, dosettes, graisse, balles, etc.)
- chargement fastidieux et nécessite de la concentration (risque d'erreurs)
- Temps de chargement plus important

En fait, tout dépend le tireur que l'on est.
je sais que personnellement, je ne me retrouve pas dans les cartouches H&C qui, pour moi, encrassent trop vite l'arme et me force à la nettoyer tous les 3 barillets.
Le coût, l'attente de livraison, les frais de port rendent un peu prohibitifs l'achat de papier.
Certains me diront qu'ils le font eux-mêmes mais l'opération de chargement devient encore plus fastidieuse au final et n'ayant aucun intérêt.

Le seul intérêt pour moi d'avoir des balles en papier est de pouvoir recharger plus rapidement si je fais une sortie entre amis qui possèdent des armes modernes. Histoire de pas trop perdre de temps...

Alors au final, je reviens à ma bonne vieille semoule. Mes balles trempées dans de la graisse mélangée à de l'Orange Magic et mes dosettes de poudre (Pedersoli).
Mon arme est moins sale, je passe moins de temps en dehors du pas de tir pour la préparation.

Et vous ? Vos impressions ?




Graphist

Messages : 362
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 32
Localisation : Antibes, Alpes Maritimes

http://www.toilerouge.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  dachyb le Dim 13 Juil 2014 - 0:01

je fais mes cartouches papier avec du papier à cigarette "micron", pour le 36 et le 44 (dimensions un peu justes pour le 44, ça demande plus de dextérité et de soin) et ça n'encrasse pas beaucoup plus qu'un rechargement "classique"... mes colts s'encrassent plus vite que mes rem...sans doute parce que mes colts sont réglés plus serrés, mais en tartinant bien l'axe de graisse épaisse pour empêcher les résidus de s'introduire, on fait plus de 3 séries à la suite...en principe...mais je suis du genre à mettre un coup de lingette assez souvent de toutes façons.

dachyb

Messages : 6
Date d'inscription : 17/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Blackbarth le Dim 13 Juil 2014 - 8:22

Salut a tous

Je crois qu'il faut bien avoir en tête le pourquoi des cartouches papier.
En fait elles furent mises au point pour des applications militaires à la base et faciliter le rechargement en situation de combat. Les civils ont bien sur emboiter le pas.
C'est la quantité de coups tirés qui fait la différence. Nous tireurs on ne se rend pas toujours compte que nous tirons bien plus qu'un utilisateur de l'époque.
C'est vrai que les cartouches papier sont pratiques à utiliser par contre. en concours ce n'est a priori pas utilisable enfin je pense que ce n'est pas autorisé j'avoue que je ne me suis pas posé la question avant maintenant. a Vérifier dans les régalements mais selon mes souvenir l'usage de cartouches papier est interdit pour des raisons de sécurité.
Je n'ai pas véritablement constaté pour ma part un encrassement plus important avec les cartouches faites en papier H&C qu'avec les charges séparées.
Je n'utilise pas la semoule mais uniquement des bourres en feutre graissé.
Si on utilise d'autres papiers oui il y a encrassement plus important mais le H&C est les seul que j'ai trouvé brulant totalement sans résidu.
Si il y a des résidus ils doivent venir d'autres causes graisses, balles poudre etc..

Pour moi je reste plus sur la dosette pour le tir disons de compétition et pour l'amusement la cartouche.
Question coût c'est évident que le papier H&C est pas donné.. moi ce que je trouve intéressant c'est le côté historique de la cartouche ..

Je pense que les tireurs ne sont pas prêt de lâcher les dosettes qui sont plus ou moins imposées par le règlement.

Blackbarth

Messages : 158
Date d'inscription : 24/09/2012
Age : 61
Localisation : Chalons en Champagne

http://forums.blackpowder-guns.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re : cartouches H & C vs chargement classique

Message  Fortyniner le Mer 16 Juil 2014 - 7:28

Salut à tous !

Je suis d'accord avec Graphist et elcarnero pour ce qui est de leurs
remarques respectives...
J'ai acheté des cartouches papier en .36 et en .44 chez Dominix qui
m'ont donné satisfaction mais il est vrai qu'elles reviennent cher...
Depuis, j'ai acheté quelques boîtes de cartouches papier en boîtes
copies de celles d'époque chez Dominix mais je les garde en réserve
dans les cartouchières de ceinturon U.S. et C.S. que j'ai en décoration
et dont je ne me servirais qu'en dernière extrémité...
A part ça, comme je l'ai déjà dit à d'autres occasions sur le Forum,
je ne me "prends plus la tête" avec le chargement de mes pétards :
je me sers d'une poire à poudre avec des becs doseurs en .36 et .44
qui fournissent en principe la charge prévue pour l'arme dans mes
tubes-dosettes, je roule mes balles dans du suif, je n'utilise plus de
semoule ni de bourres et je ne graisse plus devant les balles...
Pour ce qui est du nettoyage, je le fais le lendemain matin, sans
problème, et je démonte et remonte entièrement le revolver et
je l'huile correctement ; l'encrassement est assez similaire...
Je me facilite beaucoup la vie et le plaisir au stand ainsi, même si
certains penseront que j'agis en dilettante, ce que je ne nie pas, mais
comme je n'ai pas l'intention de faire du point à tout prix, je me situe
plutôt, à mon avis, dans la façon de voir des hommes de l'Ouest des
années 1860 qui avaient autre chose à faire que mesurer au grain près
leurs charges et utilisaient leurs revolvers dans une toute autre optique
que nous... Maintenant, chacun fait comme il veut... Cool avant tout !

             

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Graphist le Dim 19 Oct 2014 - 11:23

Je suis d'accord avec Fortyniner.
Je me prends plus trop la tête avec les accessoires.
Il fut un temps, je me suis mis au silex et là, il fallait carrément le double de ce qu'on a besoin en percussion...
J'ai repris les revolvers malgré que ce soit plus fastidieux à nettoyer. Mais je garde la philosophie du XIXe siècle.
Pourquoi se prendre vraiment la tête avec tous ces accessoires qui deviennent vite encombrants...
Je pense même arrêter la semoule comme Fortyniner.

A l'époque, il s'emmerdaient moins que nous... Bon ok, c'est bien de faire des scores, mais je pars du principe que si on veut faire de la grande précision, autant prendre du .22 alors...

J'en vois certains au stand, pour tirer avec un simple Remington, il leur faut :
- le support en chêne massif
- le support pour les petites dosettes en verre pour la poudre et la semoule, pesées au centième de gramme
- la presse pour le chargement
- la mallette de bricolage sur roulettes avec tout le nécessaire d'armurerie...

Bref, pour moi, c'est un style de vie qui va avec.
Je vais même finir un jour par ne plus peser mes charges au centième mais juste utiliser une dosette calibrée...

Graphist

Messages : 362
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 32
Localisation : Antibes, Alpes Maritimes

http://www.toilerouge.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Cobravif le Dim 19 Oct 2014 - 16:51

Pour tirer à poudre noire à 25 ou 50 mètres, le dosage au volume par mesurette suffit largement. Que cette mesurette soit à un par charge ou le bec verseur de la poire à poudre.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Graphist le Dim 19 Oct 2014 - 21:24

Je vais faire comme Fortyniner. Réutiliser ma poire à poudre pour remplir mes tubes-dosettes, supprimer la semoule (puisqu'elle n'était pas utilisée en 1860) et je vais de temps en temps me refaire des balles en papier.
Comme ça au stand, je viens avec l'arme et le minimum pour tirer. Que du plaisir... Après tout, je suis pas là pour faire de la compet, ça m'intéresse pas plus que ça...

Quand je vois comment les soldats chargeaient un fusil 1777 an IX avec des morceaux de papier issus de la cartouche en guise de bourre, je me dis que les histoires de semoule pesées sont bien ridicules...

PS : je viens de regarder pour la première fois "Le bon, la brute et le truand"... Que d'erreurs d'armes... Des ceinturons pleins de cartouches en 1864...

Graphist

Messages : 362
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 32
Localisation : Antibes, Alpes Maritimes

http://www.toilerouge.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Cobravif le Lun 20 Oct 2014 - 4:11

Le film présente d'autres qualités. En particulier, il est bâti comme un opéra en quatre actes. Il y a un personnage très travaillé, celui qu'incarne Eli Wallach - Tuco - qui se démarque des autres par son aspect humain. En outre les images et la musique sont remarquables. Incontestablement, c'est un grand film. Je n'ai dit simplement un grand western.
Les vues d'ensemble de batailles, celles du camp de prisonniers, tout cela contribue à donner une ampleur au film que n'ont pas les western(s) états-uniens de la même époque.
En revanche si tu veux voir un docu-fiction remarquable sur la guerre de sécession, je te recommande "Gods and Generals" qui n'existe à ma connaissance qu'en version originale sous-titrée. Mais voilà un remarquable film. Et les armes sont bonnes.
Ci-dessous, on peut voir l'entrée de Lee dans Fredericksburgh. Pas une seule Winch parmi les armes longues.


Et là, un Hourra de la brigade Irlandaise Confédérée après un repli US en 1861. Les revolvers, qu'on voit mieux dans le film sont tous à percussion. Et on y voit pas mal de 1851 à bâti en laiton.



Dernière édition par Cobravif le Lun 20 Oct 2014 - 5:05, édité 2 fois (Raison : Correction de coquilles.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Cobravif le Lun 20 Oct 2014 - 4:23

Graphist a écrit:

PS : je viens de regarder pour la première fois "Le bon, la brute et le truand"... Que d'erreurs d'armes... Des ceinturons pleins de cartouches en 1864...

Mais la plupart des western(s) qui sont censés se passer au XIXe siècle sont anachroniques sur un point : les ceinturons d'armes. Il est fort intéressant de se pencher sur l'histoire de cet accessoire important popularisé par Hollywood. Les étuis de ceinture qui sont de mise n'apparaissent en fait qu'au début du XXe siècle et sont des variations sur le principe d'"tui mis au point par une policier d'origine indienne, Thomas Threepersons qui est celui qui trouve la solution pour permettre le dégainé rapide des policiers en cas de légitime défense : le fourreau en cuir épais qu'il fait réaliser par un bottier et qu'il met au point dans plusieurs versions. Mais je ne m'étends pas pour ne pas alourdir le sujet. (Bien que parfaitement bilingue français-anglais je me refuse à employer des mots anglais - ici, topic - quand les mots français existent). Wink
Aux périodes qui nous intéressent, les étuis à revolver étaient des poches en peau ou cuir mou, poches fermées comme les étuis réglementaires militaires, ou ouvertes, que l'on passait sur un ceinturon lui aussi en cuir un peu épais. On trouvait même des anciens étuis réglementaires dont le porteur de l'arme avait coupé le rabat. Pour sortir son arme il fallait commencer par localiser l'arme sur le ceinturon, la prendre par la crosse, souvent en tenant l'étui de l'autre main, et enfin la mettre en œuvre.
Pour gagner du temps on a essayé l'étui à pivot - swivel holster - qui était fixé sur le ceinturon par un pivot et qui permettait le tir depuis la hanche, au juger, sans sortir l'arme. Ensuite on a vu l'essai de revolvers dont la vis-axe de chien était rallongée pour permettre de fixer l'arme sur une plaque de fer du ceinturon d'où il fallait pouvoir la débloquer pour pouvoir pointer l'arme. Rien de satisfaisant. C'est pourquoi pendant longtemps, la méthode qu'adoptaient les porteurs d'armes arrivant sur une zone dangereuse consistait simplement à arriver sur place l'arme à la main.
Un telle méthode n'était pas applicable dans une zone qui vivait en état de droit, avec police et juges. En effet, il était facile de supposer des intentions belliqueuses à un inconnu arrivant en ville dans cette posture. Et dans un pays où la justice pouvait être expéditive on pouvait être accusé de meurtre avec préméditation si on ouvrait le feu alors qu'on avait sorti son arme en  premier. Restons calmes sur le sujet. En principe on n'avait pas besoin d'entrer en ville étape l'arme à la main. Mais sur la route qui conduisait en ville, on pouvait faire de mauvaises rencontres. Cela arrive entre autres sur nos aires d'autoroute, par exemple. Alors pour éviter de tenir son arme à la main en arrivant dans une zone menaçante, la coutume était de porter son arme dans son ceinturon, sur le ventre, comme on le faisait avec les pistolets à un seul coup du siècle précédant. Ainsi, en cas de besoin, on pouvait la sortir rapidement et tirer en ayant la possibilité de viser.
Tom Threepersons crée son étui, le premier de tir rapide vraiment opérationnel, en... 1920 ; pas avant.
Bon, je conçois que de beaux ceinturons d'armes fassent mieux dans les films que les peausseries que j'ai décrites plus haut. Mais on est dans l'anachronisme. Et est-on plus sévère envers la série "Au Nom de La Loi" où Steve McQueen transporte sa "cuisse de jument" (Mare leg) d'un calibre de 44-40 avec un ceinturon garni de cartouches de... 45-70 qui font "mieux" sur sa cartouchière.
Ne perdons pas de vue que les western(s) sont rarement des films documentaires. Ils ont souvent été considérés comme des films populaires de divertissement. Le succès des films italiens où les hommes sont mal rasés, où les costumes sont sobres et poussiéreux, a conduit Hollywood à revoir les costumes. On n'a plus les brillants costumes immaculés de Roy Rogers et Dale Evans par exemple et si au début de "Il était une fois d'ans l'Ouest" on assiste à l'attente patiente d'un homme - un "méchant" - qui emprisonne une mouche dans le canon de son 1873 après des gros plans sur son visage douteux et mal rasé mais des mains manucurées totalement anachroniques, on voit maintenant plus de réalisme dans les productions des films sur la fin de la conquête de l'Ouest.
Par exemple, dans la première saison de la série "Hell on Wheels" même les appareils topographiques du géomètre sont bien vus.


Dernière édition par Cobravif le Lun 20 Oct 2014 - 5:04, édité 2 fois (Raison : Correction de coquilles.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 975
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

Revenir en haut Aller en bas

Re : Cartouches V C S versus chargement classique

Message  Fortyniner le Lun 20 Oct 2014 - 7:50

Notre ami Cobravif a fait le tour du sujet avec sa maestria coutumière : en effet,
les revolvers étaient simplement passés dans le ceinturon des hommes de l'ouest
ainsi qu'on peut voir, entre autres, James Butler Hickok, alias "Wild Bill" sur une
photo des années 1880, dans le livre de R.L. Wilson "Colt, une légende américaine".
Ils pouvaient ainsi les brandir plus facilement et rapidement ; Les "hollywooderies"
classiques avec tenues impeccables et armes anachroniques des "cowboys" sont
souvent des hérésies ; ces hommes portaient plus généralement un fusil de chasse,
ou une carabine qu'un revolver pour protéger les troupeaux des prédateurs (et des
voleurs). J'ai aussi vu des étuis d'époque en cuir très souple ou en peau etc...
style "Big Jim" ou à rabat militaire parfois coupé car entravant le dégainé...
Le Bon, la Brute et le Truand est pour moi l'archétype du western (presque)
réaliste, un opéra sauvage dans lequel Eli Wallach (Tuco) vole la vedette à Clint
Eastwood et à Lee Van Cleef de par son personnage truculent, brutal, mais au fond
plus "humain" que ceux des deux autres aventuriers qui ne valent pas plus cher
l'un que l'autre... Un beau western "crépusculaire" que j'aime est "la horde sauvage"
(The wild bunch) de Sam Peckinpah qui est censé se dérouler vers 1910 : c'est le
premier à avoir montré les dégâts plus ou moins réels de l'impact des balles sur
l'anatomie humaine avec débauche d'hémoglobine ; on y voit aussi, en plus des
chevaux, les débuts de l'ère "moderne" avec des voitures automobiles etc...
Quant à "Il était une fois dans l'Ouest", superbe opéra aussi, il a des qualités
indéniables dans tous les domaines, personnage à contre-emploi de Henry Fonda,
monolithisme de Charles Bronson, composition émouvante de Jason Robards et...
Claudia Cardinale est si belle... Mais j'avais zappé les mains manucurées du
bad boy que cobravif a remarquées, lui !
"Au nom de la Loi" que je regardais avec grand plaisir dans les années 1960 est
aussi un western trop propret et je me demande quel avantage avait Steve McQueen
avec sa "mare leg" sur le porteur d'un revolver...
J'ai enregistré "Gods & Generals" que je vais visionner un de ces jours ; il est réputé
pour ses qualités par les adhérents du forum Poudre Noire dont je fais partie avec
Cobravif...
J'apprécie beaucoup "Unforgiven" de Clint Eastwood pour ses qualités humaines
souvent présentes dans les films de ce réalisateur-acteur de génie, dans lequel
on le voit utiliser un Starr Double Action 1858, arme très rare en Western...
J'ai aussi bien aimé "Hell on wheels" et j'attends la suite...

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Bravo à tous !

Message  gilset le Lun 20 Oct 2014 - 9:17

Ce forum est vraiment passionnant,
c'est une considérable source d'informations sur toute une époque que vous partagez en ligne,
des révélations bien plus intéressantes que celles diffusées par le cinéma outre atlantique qui m'avait pourtant donné l'envie d'en savoir davantage.

Merci à tous !

gilset

Messages : 31
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 61
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  TEX TONE le Lun 20 Oct 2014 - 12:40

C'est vrai qu'avant d'aller dans un club de tir je n'avais jmais mis de semoule sur ma poudre , le bec de la poire devait faire 2 grammes , je mettais la dose la balle et boummmmm . C'était plus vrai .Aujourd'hui je mets la semoule dans une poire à poudre comme cela je peux encore faire semblant de charger avec la poire sans être " dangereux "   , c'est vrai que les dosettes , la graisse , gâche l'authenticité de l'époque . De temps en temps je met quand m^me le stetson  , mais j'ai pas le droit au holster meme à la ceinture , je devrai essayer de le mettre sans m'en servir!!! .. après tout on met un chapeau c'est un accessoire qui n'a pas d'effet  sur la securité .

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 

TEX TONE
Admin

Messages : 1843
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 63
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Dan Wesson le Lun 20 Oct 2014 - 13:35

TEX TONE a écrit:C'est vrai qu'avant d'aller dans un club de tir je n'avais jmais mis de semoule sur ma poudre...j'ai pas le droit au holster meme à la ceinture , je devrai essayer de le mettre sans m'en servir!!! .. après tout on met un chapeau c'est un accessoire qui n'a pas d'effet  sur la securité .TEX

Itou pour moi, en plus, j'ai eu la folie d'acheter ce que m'a proposé mon armurier de l'époque (1970) à savoir des charges pré compressées...C'est diiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnngue ! Pour le holster à la ceinture, si la présidente du club me voit avec, on va être obligés d'appeler le S.AM.U. car elle tombera en syncope !!! Donc même pas en rêve.
Quant au cinéma, vous avez oublié les revolvers dont les barillets on une centaine de chambres...De plus, tout le monde sait que tirer au révolver ou à la carabine en plein galop de son cheval, sur un "indien" qui lui même a mit le poignet dans le coin et qui galope à 400 m du cow-boy et se fait "descendre" à la première cartouche est d'une facilité déconcertante !!! (si si, j'ai essayé, c'est vrai   lol!  ).

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Dan Wesson le Lun 20 Oct 2014 - 13:45

Fortyniner a écrit:"Au nom de la Loi" que je regardais avec grand plaisir dans les années 1960 est
aussi un western trop propret et je me demande quel avantage avait Steve McQueen
avec sa "mare leg" sur le porteur d'un revolver...  

C'est probablement mes souvenirs de ce feuilleton qui m'ont poussés à entrer en communion avec la période de la conquête de l'ouest et plus après.   Very Happy      
Forty, je suis sur que lorsque tu regardais "Au nom de le loi" , comme moi, tu ne te disais pas que c'était propret ni quel avantage avait Joss Randall à avoir une Winch raccourcie et un ceinturon garni de cartouches ne correspondants pas au calibre de cette pseudo carabine (à tout dire, j'essaie depuis un moment de me souvenir si j'avais remarqué cette grossière erreur à l'époque).
P.S. Je me souviens d'un "western" américain réalisé par Sam Pekimpah - pardon si j'écorche le nom - dont le titre est "Soldat Bleu" où l'action se passe lors des guerres indiennes si je me souviens bien, vu au ciné fin 60 ou tout début 70, j'en étais sorti choqué, par la violence des images et la dureté des personnages, mais j'étais moi-même un bleu...non aguerri...Je n'ai jamais plus entendu parler de celui-ci, ni l'ai vu diffusé à la télé...L'un d'entre vous l'a t'il vu ?
DW.  Very Happy

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

soldat bleu

Message  TEX TONE le Lun 20 Oct 2014 - 14:22

Dan tu me rapelles un souvenir  énorme qui m'a marqué .en 1972 Soldat bleu je l'ai vu au cinéma militaire ou je faisais mon service , comme tu dis on en sort choqué par la violence , c'est un film exceptionnel  , je crois que j'en ai parlé sur un forum  , il est passé à la télé il ya quelques années , mais soit ils ont coupés certaines scènes soit avec l'âge on deviens moins  sensible . Il y avait bien sur le réalisme des impacts mais aussi la violence des sentiments et  des massacres  pas seulement de soldat , et la réaction du " soldat bleu" en question qui vomit ses frères d'armes , à juste titre . 
J'aurais aimé être indien ce jour là avec une winchester  , pour déglinguer  le maximum de  ces enfoirés  mais voila j'avais 20 ans et j'étais assis sur mon fauteuil .
Je me  suis posé la question pourquoi on nous avais programmé ce film sur la base !!!!  c'est presque anti-militaire  ce film .

Je suis content  de savoir que tu as comme moi été marqué à vie par ce film qui n'a certainement laissé personne indifférent .

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 

TEX TONE
Admin

Messages : 1843
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 63
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Graphist le Lun 20 Oct 2014 - 15:45

Il y a Django Unchained comme film récent des années 1860. Un film de Quentin Tarantino. On y voit pas mal de revolvers PN. Bien que les films de Tarantino soient toujours exagérés au possible, il n'y a pas d'erreur au niveau des armes. Bon, on les voit pas recharger mais jeter leur revolvers après les 6 coups. On peut voir entre autres des Remington, des Colt, des Derringers, des Sharp, des Henry et même une Remington 1858 Carbine.

https://www.youtube.com/watch?v=1h3oSWHfVU8

Graphist

Messages : 362
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 32
Localisation : Antibes, Alpes Maritimes

http://www.toilerouge.com

Revenir en haut Aller en bas

Re : Sodat bleu (Soldier blue)

Message  Fortyniner le Lun 20 Oct 2014 - 16:00

@ Dan  :  une femme présidente de ton club ??? Sans être sexiste, phallocrate ou mufle,
je ne suis pas sûr qu'elle soit là à sa place... Pourtant, le Stetson et le holster ne sont
pas dangereux, à moins de faire du C.A.S. en "amateur"... J'en ai (sauf le Stetson)...
Pour moi, plus de semoule ni de graisse : je roule simplement mes balles dans le suif...
En effet, on a oublié de parler des revolvers et carabines à 100 balles (LoL) que l'on ne
voyait jamais être réapprovisionnés ; et la portée "magique" de ces armes...
Bien sûr, au temps de Josh Randall (mon premier petit-fils se prénomme Joshua - LoL),
j'étais incapable de dire s'il avait un avantage sur ses ennemis et si les cartouches
étaient bien adaptées à son tromblon... C'est comme les bandes-cartouchières du genre 12,7
(cal .50) qu'on voit en double-bandoulière sur les épaules de bandits Mexicains...
J'ai vu aussi au cinéma "Soldat bleu", réalisé par Ralph Nelson en 1970 et j'en ai aussi
été marqué : ce film renvoie à l'histoire du massacre de Sand Creek, Colorado, le 29
novembre 1864 par 700 hommes de la Cavalerie U.S. qui exterminèrent les hommes,
femmes et enfants d'un campement cheyenne...
Un autre western superbe "Little Big Man" d'Arthur Penn en 1970 avec Dustin Hoffman
dans le rôle-titre qu'il faut voir et qui se termine un peu plus tard que le désastre de
Little Big Horn qui vit l'anéantissement de George Armstrong Custer et du 7ème de Cavalerie,
267 hommes, les 25 et 26 juin 1876, près de ce qui st aujourd'hui Crow Agency, Montana...
On peut aussi visionner l'excellent "Un homme nommé cheval" (a man called horse) de
Elliot Silverstein en 1970, avec Richard Harris dans le rôle-titre ; sans oublier "Danse
avec les loups" (Dances with wolves) de et avec Kevin Costner qui a plus ou moins
lancé l'esprit de repentance des Américains blanc vis-à-vis des Amérindiens exterminés..
Et sans passer sous silence "Wounded knee", le 29 décembre 1890, qui vit l'assassinat de
environ 350 Sioux Lakota Miniconjou par 500 hommes du 7ème de Cavalerie (vengeance ?)
Vous pouvez consulter toutes ces honteuses péripéties sur Wikipedia...
"Django unchained" est très bien aussi, mais à mon avis desservie par la violence
extrême et la débauche d'hémoglobine de Tarantino (voir "Kill Bill")...
Mais il y en a probablement bien d'autres que je serais ravi de connaître grâce à vous...    

Fortyniner

Messages : 1748
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Dan Wesson le Lun 20 Oct 2014 - 17:16

"Je suis content  de savoir que tu as comme moi été marqué à vie par ce film qui n'a certainement laissé personne indifférent . Tex"

Oui, j'ai été hanté par ce film pendant un bon moment.
J'ai confondu le nom du réalisateur avec celui du film "Les chiens de paille" également de Sam Pechimpah. Voir le lien ci-dessous, excusez moi, ça n'a rien à voir avec les westerns mais c'est un film aussi violent que Soldat Bleu, ce film m'a pas mal secoué aussi lors de sa sortie en 1972. Je n'étais (et ne suis toujours) pas accroc aux films violents, mais là avec ces deux, j'ai été gâté. Il est vrai, comme indiqué par un spectateur (lire avec le lien ci-dessous) qui l'a vu bien après sa sortie, que sa violence pour l'époque était énôôôôôrme !!!

http://www.bing.com/search?q=les%20chiens%20de%20paille&PQ=les%20chiens%20de%20paille&SP=1&QS=AS&SK=HS1&sc=8-20&form=WLETSS&pc=WLEM

Mais comme je l'ai découvert, Peckimpah a fait plusieurs films ultra violents. Je suis même étonné que dans ces années, il n'aient pas été censurés en France, comme ça a été le cas aux U.S.A. pour les chiens de paille tout du moins !

"une femme présidente de ton club ??? Sans être sexiste, phallocrate ou mufle,
je ne suis pas sûr qu'elle soit là à sa place..."

Forty, personne ne voulait la place, aussi lorsque cette personne s'est présentée, les tireurs présents à l'AG ont voté pour elle, dont moi-même. Elle n'est pas méchante mais un peu sectaire...et surtout applique à la lettre les consignes de la F.F.T. Elle même fait de la compète et a des œillères comme beaucoup de compétiteurs (dont j'ai fait partie pendant des années... Embarassed)

"Il y a Django Unchained comme film récent des années 1860. Un film de Quentin Tarantino"


Je ne connais pas ce film Graphist, il est vrai que je ne vais pas souvent au cinéma et la TV ne m'intéresse que peu, je n'achète jamais de programme.
Malgré les énormes progrès des effets spéciaux, notamment dus à l'informatique, la violence des images actuelles ne vaut pas celle des années 60/70. C'était beaucoup plus "cru" si je puis écrire...A tous points de vue.
DW.   Very Happy

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Graphist le Lun 20 Oct 2014 - 17:37

C'est Quentin Tarantino, il faut le prendre au second degré :p

Dans le genre Western, j'irai bien voir Blackthorn https://www.youtube.com/watch?v=5tDoU-FqGU4

Graphist

Messages : 362
Date d'inscription : 04/01/2014
Age : 32
Localisation : Antibes, Alpes Maritimes

http://www.toilerouge.com

Revenir en haut Aller en bas

Soldat bleu ...

Message  gilset le Lun 20 Oct 2014 - 18:13

Ce film a changé mon futur, j'ignorais tout ce qu'impliquait la colonisation de l’Amérique avant de le voir et depuis je suis devenu ultra sensible à toutes les dominations d'un peuple sur un autre tellement il démontrait la puissance de la violence aveugle sur la raisonhumaine, il est même le socle de mes fondamentaux à propos de cette notion d'égalité qui orne les frontons de la république ...

gilset

Messages : 31
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 61
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  biker13 le Mar 21 Oct 2014 - 7:35

Bonjour à tous,

Je ne suis pas persuadé que des films comme le "soldat bleu" et d'autres cités dans le post, soit particulièrement violent...
au regard du cinéma actuel !
Mais remettons les choses en places, et surtout à leur époque, des films dans le genre en 1970 alors que passait toujours du bon cinéma américain de la grande époque sur le petit écran... avec J. WAYNE Gregory Peck, Richard Widmark... et j'en passe !
Le soldat bleu à fait "tache" ! et pas que lui... souvenez vous de certains films de Sam Peckinpah, comme "Apportez moi la tête d'Alfredo Garcia" ! et d'autre encore que j'oublie ! Very Happy

Dans tous les cas merci à vous tous pour ce post ! Very Happy

biker13

Messages : 348
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 52
Localisation : Lançon de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartouches H&C VS chargement classique

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum