RECENSEMENT DES LE MAT

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RECENSEMENT DES LE MAT

Message  phil coffin le Sam 13 Mai 2017 - 10:16

oui mais il est tout de même indiscutable que un (calibre )12 par exemple ne correspond en rien à un calibre en France,en calibre européen cela devient approximativement du diamètre 20 mm (plus de piles dans mon pied a coulisse) sommes nous en accord sur ce point là ? mon cher cobravif Very Happy

ps il va de soi que la livre ne peut être que de la mesure anglo-saxon
avatar
phil coffin

Messages : 33
Date d'inscription : 07/05/2017
Age : 54
Localisation : BZH l ouest profond

Revenir en haut Aller en bas

Re: RECENSEMENT DES LE MAT

Message  Cobravif le Sam 13 Mai 2017 - 19:53

Les forages d'un calibre 12 sont à peu près les mêmes aux États-Unis et en Europe :
Le diamètre intérieur des canons des armes chambrées en calibre 12 est de 18,5 mm ou .729 pouce dans le système d'Unités de mesure anglo-saxonnes. .729"  correspond à 18,52 mm.
En revanche il est vrai qu'on a adopté des calibres plus forts aux États-Unis. On trouve beaucoup plus de calibre 10 que chez nous où il a pratiquement été remplacé par le 12 Magnum pour le gibier d'eau. Mais j'ai connu au catalogue de Manufrance des fusils mono-coup - des "Simplex", disait-on - en calibre "10 canardière". Il s'agissait de fusils hammerless au canon très long de presque 90 cm.
Et il se vend encore pas mal de fusils de chasse en calibre 10 aux États-Unis.
Les canons des deux revolvers Le Mat de la plantation familiale aux Antilles avaient un diamètre de forage de 16,14 mm au lieu des 16,22 mm du juxtaposé Manufrance Idéal de ma cousine Sylviane. Les trois armes étant nominalement en calibre 20. en ce qui concernait le canon central des deux Le Mat. Je dois préciser que les canons rayés et les barillets étaient forés pour des balles de calibre 41 à percussion et non .44 comme la réplique LeMat de chez Pietta.
Les deux carabines Le Mat avaient un canon-axe de barillet en calibre 20 européen parce qu'elles avaient été fabriquées sous licence en Belgique. les barillets étaient à broche pour du gros 11 mm belge plus puissant que le 11/12 mm Lefaucheux.
Avec mon oncle nous ne tirions qu'avec deux copies sudistes de Colt 1851 à carcasse en ferraille et canon l'un octogonal l'autre cylindrique. En calibre .36 mais avec deux moules à balles donnant des balles de diamètres différents. Il ne fallait pas se gourer pour charger sinon soit les balles entraient sans forcer soit elles restaient à l'entrée de la chambre.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1137
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum