Mes premières armes à poudre noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mes premières armes à poudre noire.

Message  Gringo le Lun 3 Fév 2014 - 20:31



1851 subnose calibre 44 de chez Pietta

http://i58.servimg.com/u/f58/18/44/62/95/1858_n12.jpg

1858 New Army Sheriff calibre 44 de chez Pietta
avatar
Gringo

Messages : 34
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 61
Localisation : centre bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières armes à poudre noire.

Message  Duncan OXBURRY le Mar 4 Fév 2014 - 9:18

Félicitations Gringo, tu aimes les armes courtes et esthétiques. Et ce qui compte, c'est de se faire plaisir, même si, sur le plan historique, il y a à commenter.
Il existe beaucoup d'armes qui furent modifiées, en usine, en armurerie ou par le forgeron du coin !
- Sur le Remington, et je ne suis pas spécialiste (je vois Dan hocher du chef !) les modifications par rapport à un modèle standard, sont : la longueur du canon, possible. Le barillet "fluted" peu probable. La crosse, type "Python", possible mais très en avance sur son temps.
- Sur le Colt 1851, les modifications par rapport à un modèle standard (il y a eut plusieurs variations pendant la période de fabrication) sont le calibre .44 au lieu du .36, IMPOSSIBLE, la longueur du canon coupé, possible, la suppression du bourroir, possible, la crosse "corbin" possible (ça a existé sur des 1860).
Le polissage des deux armes, peu probable, inox, IMPOSSIBLE mais nickelées, possible.
Sacré Pietta, quand même !
avatar
Duncan OXBURRY

Messages : 1370
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 75
Localisation : Ile de France -Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières armes à poudre noire.

Message  Gringo le Mar 4 Fév 2014 - 10:46

Duncan OXBURRY a écrit:Félicitations Gringo, tu aimes les armes courtes et esthétiques. Et ce qui compte, c'est de se faire plaisir, même si, sur le plan historique, il y a à commenter.
Il existe beaucoup d'armes qui furent modifiées, en usine, en armurerie ou par le forgeron du coin !
- Sur le Remington, et je ne suis pas spécialiste (je vois Dan hocher du chef !) les modifications par rapport à un modèle standard, sont : la longueur du canon, possible. Le barillet "fluted" peu probable. La crosse, type "Python", possible mais très en avance sur son temps.
- Sur le Colt 1851, les modifications par rapport à un modèle standard (il y a eut plusieurs variations pendant la période de fabrication) sont le calibre .44 au lieu du .36, IMPOSSIBLE, la longueur du canon coupé, possible, la suppression du bourroir, possible,  la crosse "corbin" possible (ça a existé sur des 1860).
Le polissage des deux armes, peu probable, inox, IMPOSSIBLE  mais nickelées, possible.
Sacré Pietta, quand même !

Bonjour Duncan ! oui je sais que ces répliques ne sont pas du tout représentavives des armes historiques à poudre noire , en fait j'ai retiré aussi le bronzage en totalité avec du vinaigre blanc sur les deux armes , là elles sont juste huilées c'est tout . Je vais par la suite les passer à la pâte à polir mais juste pour les faire briller sans ôter aucune des inscriptions.
Ces deux armes vont tirer régulièrement en club donc pas de soucis au niveau oxydation car elles seront démontées nettoyées et remontées régulièrement. Par la suite je pense acquérir des copies vraiment conformes aux modèles historiques mais juste pour les exposées dans une vitrine chez moi et non pas pour tirer avec. Les traces sombres sur les photos sont des reflets du huilage et non pas des traces de rouille. Bonne journée à toi et c'est avec plaisir que je lis régulièrement les différents posts des menbres du forum .  


Dernière édition par Gringo le Mar 4 Fév 2014 - 19:40, édité 1 fois
avatar
Gringo

Messages : 34
Date d'inscription : 08/12/2013
Age : 61
Localisation : centre bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières armes à poudre noire.

Message  Duncan OXBURRY le Mar 4 Fév 2014 - 10:58

Les anciennes armes réglementaires françaises dont notre célèbre MAS 1873, étaient polies et ne rouillaient pas pour autant.
De même, j'ai un 51 court, poli, que j'ai acheté il y a plusieurs années, il est à l'air libre, dans une bibliothèque, et il n'a pas un point d'oxydation.
Ce qui fait rouiller, c'est l'humidité et la condensation.
avatar
Duncan OXBURRY

Messages : 1370
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 75
Localisation : Ile de France -Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes premières armes à poudre noire.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum