conversion en catégorie C ou B

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  slybzh le Lun 1 Fév 2016 - 10:49

rangers a écrit:TEX TONE pour moi ( je suis metaleu  et je travail  bien mieux le métal  que le bois) modifier le chien pour passer a la percussion central est très simple , après  c est légal ou pas  ?

Modifier une arme est illégal Twisted Evil
et en donner l'explication aussi Twisted Evil et c'est non seulement illégal mais dangereux Very Happy
Après nous avons tous un petit établi dans le coin du mur sur lequel il y a grand nombre d'expériences en cours Very Happy
Sly

slybzh

Messages : 523
Date d'inscription : 08/02/2015
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  rangers le Lun 1 Fév 2016 - 11:10

si c est mal fais cela deviens dangereux , c est pour sa que je n ai pas donner la solution

pour la légalité je me doutai

rangers

Messages : 641
Date d'inscription : 06/12/2015
Age : 44
Localisation : west - sud west

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Cobravif le Lun 1 Fév 2016 - 19:47

Kokran a écrit:j'suis que Cobravif va me donner pleins d'infos sur cette transformation est si c'est jouable je tente maintenant que grâce à lui je connais mieux la théorie du rechargement en douille métallique (reste la pratique, mais la presse et outils doivent arriver cette semaine donc la pratique devrait suivre) !!! Very Happy
Je me suis livré à des études sur la conversion des armes à percussion. Il existe plusieurs systèmes mais de toute façon il faut commencer par forer les chambres jusqu'au bout. Pour réussir cette opération et obtenir un résultat précis, il faut de l’outillage précis et donc de professionnel. Je ne vais pas plus avant dans les explications parce que de toute façon il est illégal de transformer les armes sans habilitation pour le faire.
Dans le cadre de stages techniques professionnels, j'ai eu l'occasion de pratiquer la mécanique armurière et je serais capable de réaliser cette conversion comme l'ont fait en leur temps les armuriers États-uniens.
Il y avait notamment à l'époque une méthode qui consistait à conserver le chien à percussion et réaliser un ensemble bouclier arrière qui portait un percuteur central frappé par le chien et une portière pour extraire les étuis. On modifiait un barillet en le tournant par l'arrière pour ouvrir les chambres et laisser un espace entre la tranche arrière de la chambre et le front de la carcasse. On laissait subsister la partie centrale arrière du barillet et sa roue à rochet et on montait le bouclier porte-percuteur avec sa portière. Sur la carcasse on ne transformait que la joue droite pour laisser un passage pour les étuis vides à l'éjection et les cartouches lors du chargement de l'arme. La portière du barillet obturait le passage. En l'absence de ce bouclier démontable, on avait plus de place pour poser les amorces sur les cheminées. Lorsqu'on était en zone où on trouvait des cartouches, on utilisait le barillet converti. Dans les zones où les cartouches étaient rares, on revenait à la percussion.
De nos jours aux États-Unis, seuls quelques originaux pratiquent le CAS avec des conversions. J'ai vu une de ces conversions réalisées en amateur à Lexington, S.C. mais chez le tireur. Je ne l'ai pas vu tirer.
En partant d'un 1851 Uberti, le gars avait modifié un barillet de rechange et la joue coquille de sa réplique. Il avait gardé le canon de .36 et utilisait des étuis de 38 Spcl en montant dessus des balles de 36 ogivales dont l'épaulement arrière - celui qui guide la balle ogivale dans le cas de tir à percussion - s'enfonce à frottement moyen dans l'étui de 38. Amorçage avec des amorces SMALL RIFLE (et non small pistol), 0,9 grammes de poudre noire et paraît-il les résultats sont acceptables. Certes le sertissage est plus que léger mais les balles tiennent au tir des cartouches voisines.
Je ne dis pas qu'une telle conversion ne m'ait jamais tenté. Mais cela n'entrait pas dans le cadre de ce que j'étais autorisé à faire. Si un jour les conversions de répliques laissent ces armes en catégorie D, je pense que je me ferai un barillet converti, surtout pour le plaisir du travail. Et je me paierai sans doute alors le banc d'épreuve de Saint-Étienne. Seulement, pour le moment il n'est pas question de cela. Dura lex sed lex. Je traduis pour ceux qui ne parlent pas le patois de Rome : "La loi est dure mais c'est la loi". Razz

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 1042
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Kokran le Lun 1 Fév 2016 - 19:51

merci encore.

c'est très intéressant pour la culture tout au moins.


Kokran

Messages : 279
Date d'inscription : 20/10/2013
Localisation : reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  matrix le Jeu 6 Oct 2016 - 14:15

Hum hum, je vien peut etre fouttre mon petit bordel (ou pas).

Mais mon armurier m a dis que pour exemple;
Une conversion 45lc est en B pour une arme de poing.
Une conversion 45lc est en C pour une carabine, avec recepissé de l arme bien entendu.

Chaque armurier y va de sa propre version mais il suffit de lire les textes.
Transformer une carabine a barillet poudre noire en cartouche metalique est legal. (Pour le moment que le barillet reste sur la carbine).

L achat de 45lc est en C, sous presentation du recepissé d une arme chambrée en ce calibre.

C est tellement logique que ca creve les yeux study

matrix

Messages : 142
Date d'inscription : 30/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Dan Wesson le Jeu 6 Oct 2016 - 14:31

Matrix a écrit :

Une conversion 45lc est en C pour une carabine, avec recepissé de l arme bien entendu.


Bonjour à tous, je reviendrai très prochainement... Very Happy

@ Matrix, page précédente, Tex a indiqué à raison, que toute conversion est en catégorie B ! Donc soumise à autorisation d'acquisition...(sauf en Suisse, mais ça, c'est un autre problème que je ne veux pas aborder...)
DW.  Very Happy

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  matrix le Jeu 6 Oct 2016 - 14:34

Tex est humain, et comme tout humain on peu dire une erreur.

matrix

Messages : 142
Date d'inscription : 30/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  nadyan le Jeu 6 Oct 2016 - 16:43

Dans le genre j'aurai bien converti un 1860 en Thuer, Uberti avait sorti des kits en 2006 je crois mais c'est introuvable maintenant.

Quand à la législation nous sommes d'accords qu'on marche un peu sur la tête. Mon armurier m'expliquait qu'il est plus facile d'avoir un cal .12 à pompe qu'une .22 semi auto.

Lequel est le plus létal ?

nadyan

Messages : 11
Date d'inscription : 27/09/2016
Age : 35
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Snub 36 le Jeu 6 Oct 2016 - 22:11

nadyan a écrit:Dans le genre j'aurai bien converti un 1860 en Thuer, Uberti avait sorti des kits en 2006 je crois mais c'est introuvable maintenant.

Quand à la législation nous sommes d'accords qu'on marche un peu sur la tête. Mon armurier m'expliquait qu'il est plus facile d'avoir un cal .12 à pompe qu'une .22 semi auto.

Lequel est le plus létal ?

Le 22 est beaucoup et de loin plus "polyvalent" , mais c'est comme l'autre malade avec son camion (terroriste), manifestement le "camion" a été plus "létal" qu'un cal.12

Snub 36

Messages : 281
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Dan Wesson le Ven 14 Oct 2016 - 15:42

Quand à la législation nous sommes d'accords qu'on marche un peu sur la tête. Mon armurier m'expliquait qu'il est plus facile d'avoir un cal .12 à pompe qu'une .22 semi auto.

Plus facile, plus facile, à voir...La grosse différence est qu'un fusil à pompe à canon rayé et en catégorie C (soumis à déclaration)  alors qu'une carabine semi-auto en 22 lr est en catégorie B (soumise à autorisation)! De toute manière, je ne vois pas un armurier vendre "sous le manteau" un fusil à pompe ou non, classé en C, il doit faire une déclaration en préf...Ou alors, il falsifie son stock...Ca me parait plus qu'improbable.
DW.  Very Happy

Dan Wesson

Messages : 1871
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Cobravif le Lun 5 Déc 2016 - 17:45

matrix a écrit:Hum hum, je vien peut etre fouttre mon petit bordel (ou pas).

...

Chaque armurier y va de sa propre version mais il suffit de lire les textes.
Transformer une carabine a barillet poudre noire en cartouche metalique est legal. (Pour le moment que le barillet reste sur la carbine).

... study

La transformation ne peut pas porter sur le barillet, sauf si on est habilité à faire cette conversion, c'est-à-dire si on est armurier professionnel et encore sous certaines conditions seulement.
Une telle transformation, après épreuve du barillet à Saint-Étienne, ne permettra au mieux que de tirer des cartouches métalliques à poudre noire. Ce barillet, pièce destinée à une arme à cartouche métallique postérieure à 1900 - bien que tirant à poudre noire - a toutes le chances de se trouver lassé en catégorie B. et pour tirer à percussion centrale avec ce barillet, il faut nécessairement modifier la carcasse qui change alors de catégorie. Toujours après passage au banc d'épreuve.
Car en cas de litige sur la classification de l'arme, c'est le juge qui rendra son arrêt après avoir pris avis d'un expert en armement s'il ne se sent pas assez au fait de la technique armurière pour établir son intime conviction sans aide.
Les armes de poing répliques à cartouches métalliques datant d'après 1900 sont classées en catégorie B. Les pièces d'armes de poing aussi. Le texte est facile à comprendre dans ce sens.  Et un barillet de carabine à barillet pouvant se monter sur le revolver dont dérive la carabine, il est de fait classé comme le revolver. Pour charmants que soient les armuriers, ils ne sont pas toujours au fait des subtilités de la jurisprudence.
De toute façon, si on veut tirer à cartouche métallique, c'est toujours possible dans un stand de tir agréé si on détient l'arme réglementairement.
Sinon, on peut tirer chez soi ou dans la nature. Cela permet d'aller au tribunal pour de "bonnes" raisons : détention d'arme en contravention avec les textes, mise en danger de la vie d'autrui, infraction aux règles de chasse si on est en extérieur et je suis sûr que les OPJ qui conduiront l'enquête préliminaire trouverons encore d'autres broutilles pour faire saliver le procureur.
En incidente, savez-vous que les délits de chasse entraînent de facto la suspension ou la suppression du permis de chasser et la saisie de l'arme ? Oui, bien sûr, vous le savez. Mais savez-vous que si vous vous êtes rendu sur le lieu du délit avec votre voiture, celle-ci est considérée comme moyen du délit au même titre que le fusil et qu'elle est donc saisie et votre permis de conduire suspendu ou annulé dans les mêmes conditions que le permis de chasser ?
Si. Vérifiez dans le manuel qui sert à préparer le permis de chasser. Ah, ça calme, non ?

Allons, nos magistrats ont assez à faire avec les malfrats de tout poil pour que les honnêtes tireurs ne se lancent pas dans les âneries. Car les âneries, c'est comme les impôts, on finit toujours par les payer. Et en l'espèce cela revient nettement plus cher que de s'offrir l’arme dont on rêve en passant par les voies légales.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 1042
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  TEX TONE le Lun 5 Déc 2016 - 19:25

matrix a écrit:Tex est humain, et comme tout humain on peu dire une erreur.

Matrix :  j'ai fait aucune erreur , bien que je sois humain , j'ai pas dit que le calibre  45 lc colt carabine était en B   , je parle uniquement de revolver  ce qui me semblait  l'objet de ce sujet  .. D'ailleurs existe t'il des répliques de conversions de de carabine ?  , je ne pense pas , il existe des répliques 44 carbine , est ce qu'on peut les transformer pour en faire des conversions en 45 lc , je ne sais pas mais j'en vois pas l’intérêt ... Il suffit d'acheter une 1873 carbine en 45 lc qui si je ne m'abuse est aussi en B . L'armurier qui a parlé de 45 long colt carabine en C  a du parler d'originale d'époque , à moins que la législation ait changé les carabines à barillet sont classées comme les armes de poing car elles sont facilement modifiable  par simple  raccourcissement du canon en revolver .

J'ai voulu en acheter une 45 lc Uberti carbine  on m'a demandé autorisation de détention ???? c'est pas le cas pour les winchester dans le méme calibre ..

Allez matrix il va falloir  redemander confirmation à l'armurier en question et donne nous sa réponse  .

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 

TEX TONE
Admin

Messages : 1955
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 63
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Kokran le Mer 14 Déc 2016 - 12:44

tortukitu a écrit:C'est une conversion d’époque, donc soudée a l'arme elle-même.

http://poudrenoire-free-fr.superforum.fr/t1188-rare-husqvarna-1887-22lr

Si tu veux une arme qui a du mordant, tu as toute la famille pre-1900 des husqvarna suédois qui sont en D

.



Je précise et confirme que ces armes sont en D. Le mien a été officiellement importe et dédouané.

je vois pas mal de D2 en 22 short notamment en D2 et avec ton husqvarna 1887 .. mais c'est 22... c'était de la PN ou PSF ? merci

Kokran

Messages : 279
Date d'inscription : 20/10/2013
Localisation : reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Snub 36 le Mer 14 Déc 2016 - 19:55

Kokran a écrit:

je vois pas mal de D2 en 22 short notamment en D2 et avec ton husqvarna 1887 .. mais c'est 22... c'était de la PN ou PSF ? merci

en 1887 tu ne trouvais pas facilement de PSF il me semble


Toutes les poudres sans fumée modernes, utilisées dans le chargement de munitions très diverses, sont fondamentalement des dérivées des poudres inventées en France par Paul Vieille en 1884 puis modifiées par Alfred Nobel en 1887.

Snub 36

Messages : 281
Date d'inscription : 24/02/2016
Age : 57
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  biker13 le Jeu 15 Déc 2016 - 8:43

Kokran a écrit:ça me tenterait bien mais ça "douille" sérieusement justement ;(

Jette un œil sur ce lien
http://wildwesttreasures.org/en/catalog

il y a des prix pas mal...

biker13

Messages : 388
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 52
Localisation : Lançon de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: conversion en catégorie C ou B

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum