Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Message  Fortyniner le Jeu 10 Sep 2015 - 13:45

Hello, everybody !

Voici quelques photos de ma réplique du Schneider & Glassick modèle 12 M que j'ai
enfin réussi, plus ou moins, à arranger pour qu'elle ressemble à l'original ;
j'ai utilisé un produit qui fait noircir le laiton, puisque le revolver d'origine a
un bâti en fer forgé et non en laiton comme sur les copies Uberti ;
le problème est que cette teinte noire me semble fragile et reste sur les doigts
si on y touche, malgré un film d'huile en spray ; je pense acheter un vernis
mat pour métaux si ça peut fixer la teinte noire, comme recommandé dans la
notice figurant sur le flacon...
De plus, je crains, au tir et surtout au nettoyage, de rencontrer des problèmes
de durabilité...



Si l'un de vous a des tuyaux (Cobra ?)... Smile


Dernière édition par Fortyniner le Ven 11 Sep 2015 - 14:11, édité 1 fois

Fortyniner

Messages : 1800
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Message  Cobravif le Jeu 10 Sep 2015 - 16:57

Désolé, pour le moment, à part des vernis spéciaux que l'on peut se procurer chez les dinandiers, je ne vois pas de moyen de "bronzer" le cuivre et les alliages cuivreux. Et la tenue de ces "vernis" ne tient ni aux frottements ni aux chocs. Il y a bien les vernis avec lesquels on isole le fil qui sert à faire les bobinages mais jamais le bâti de ton revolver ne semblera en fer forgé.
Je vais tenter de me renseigner chez me relations de "chimie artisanale" mais malgré mon avancement dans ce domaine, je ne vois pas de produit qui réponde à ton besoin. Mais je ne sais pas tout. Je vais chercher.
Il existe toutefois un produit que tu peux trouver au lien suivant : Brunisseur de métaux cuivreux

C'est une version de ce que l'on appelle en alchimie moderne "l'eau bleue". Elle sert à noircir des plaques et tuyaux de cuivre des radiateurs générateurs de température destinés aux expériences de spagyrie.
Il vaut mieux ne pas l’utiliser pur mais dilué avec de l’eau déminéralisée à proportion d'un volume de produit pour cinq volumes d’eau. Le mieux est, là encore, une solution déci-normale, c'est-à-dire un volume de produit pour dix d’eau. Le mélange ainsi obtenu devient bleu pâle,d'où le nom que lui donnent les alchimistes actuels.
Il faut brasser ta pièce à noircir assez longtemps dans le bain de ce liquide, sortir la pièce et la sécher avec du Sopalin. Recommencer jusqu'à ce que tu aies atteint la teinte choisie. On peut jouer sur l'intensité de la réaction en augmentant la durée du bain. On économise ainsi le produit. Cela commence par du brun, puis en allongeant la durée bains tu arrives au gris anthracite puis au noir. Le noir est de l'oxyde de cuivre. Il tient assez bien au frottement mais noircit les mains si on insiste. C'est pourquoi je ne suis pas sûr que cela fasse tout à fait l'affaire.


Dernière édition par Cobravif le Jeu 10 Sep 2015 - 17:20, édité 1 fois (Raison : Correction de coquilles et compléments de texte.)

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 1008
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re : Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 2 M

Message  Fortyniner le Jeu 10 Sep 2015 - 18:02

@ Cobravif  :  merci pour ta réponse !

De fait, j'ai déjà utilisé ce produit que tu appelles "eau bleue" ; je l'ai acheté

chez Weber Métaux (Antic Brown, 42,65 € port compris en flacon de 500 ml) ;
il s'utilise pur (peut-être déjà dilué ?) et j'ai laissé tremper mon bâti dedans
aussi longtemps qu'il le fallait pour obtenir cette teinte noire qui ressemble
à du fer forgé et que tu peux voir sur les photos jointes à mon 1er post : qu'en
penses-tu ?
Il me reste à acheter un vernis mat pour métaux afin de fixer la teinte...
Je trouve que ça rend assez bien ; évidemment, si le "bronzage" risque de
partir au tir ou au nettoyage, ce revolver devra se contenter de la vitrine...
Merci pour ton aide : je vais voir le lien que tu as joint...
Bien amicalement, Smile

P.S. : sans précisions, je n'arrive pas à trouver ce produit sur ton lien...  Embarassed


Dernière édition par Fortyniner le Ven 11 Sep 2015 - 14:10, édité 1 fois

Fortyniner

Messages : 1800
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Message  TEX TONE le Jeu 10 Sep 2015 - 19:48

Forty , sur le lien de cobravif , sur la page en haut à gauche il y a rechercher , et dans ce cadre tu tapes brunisseur et tu l'as
TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 

TEX TONE
Admin

Messages : 1916
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 63
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re : Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 2 M

Message  Fortyniner le Jeu 10 Sep 2015 - 21:30

OK, Tex, j'ai trouvé...

Mais personne n'a semblé avoir lu ce que j'ai écrit : j'ai déjà utilisé un

produit de ce genre acheté chez Weber Métaux comme je l'ai dit dans

mon précédent post !
Achetez des lunettes, les amis ! Very Happy

Fortyniner

Messages : 1800
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 67
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Message  Cobravif le Ven 11 Sep 2015 - 3:56

Mes amis "chimistes artisanaux" - comme je le suis moi-même - utilisent ces sels pour leur radiateurs chauffants solaires. Mais les tubes et feuilles de cuivre ne sont pas soumis à d'autres nettoyages que ceux que nécessitent les pluies et les vents, environ tous les 6 mois. Le bronzage y tient assez bien, selon eux. Seulement, il ne s'agit pas du traitement auquel nous soumettons nos armes.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.

Cobravif

Messages : 1008
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 64
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réplique Uberti du Schneider & Glassick modèle 12 M

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum