Restauration d'une arme longue

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Sam 8 Aoû 2015 - 12:26

Bien le bonjour a tous.

Comme prévu, je m'initie a présent a la restauration des armes longues. Il y a un an de cela, j'avais déjà restaure un mosin nagant. La restauration avait été assez rapide. Nettoyage et refinition des boiseries, et un peu de bronzage a froid.

Cette fois, je m'attaque a un projet plus conséquent. J'ai trouve une épave de fusil ROBUST 226 datant des années 20 ou 30, un modèle de luxe probablement.



Comme vous pouvez le constater, le bois est complètement vermoulu. L’intérieur du mécanisme est couvert de rouille, il ne fonctionne plus, mais toutes les pièces semblent présentes.

C'est un fusil qui a probablement déjà fait l'objet d'une restauration il y a longtemps. Les boiseries ne sont pas d'origine, et le métal est fortement pique a l’extérieur, pourtant il n'y a pas beaucoup de rouille.
On peut observer des restes de bronzage noir.

Le bois de la crosse est brise et déforme. Un des précédents propriétaires a tente de redonner une forme a la crosse en la perçant et en y ajoutant une vis a bois, ce qui a, non seulement pas réglé le problème, mais a défigure le cote gauche de la crosse.







Même déformé et brisé, je vais essayer de garder ces boiseries, elles font parties de l'histoire de cette arme. Ce serait dommage de les remplacer par du bois neuf.

Comme vous pouvez le voir, j'ai réussi a démonter la crosse et une partie du mécanisme. Je ne parviens cependant pas a séparer le canon du reste de l'arme.
En parcourant le net, j'ai trouve une vue éclatée d'un autre modèle ROBUST.



J'en ait déduit que l'axe de bascule de ce modèle était en réalité constitue d'une goupille (on peut voir les traces qu'on probablement laisse les précédents propriétaires en tapant dessus comme des sauvages).





Mais problème, lorsque je tape au maillet sur celle-ci, elle s'enfonce un peu et se bloque. Du coup, je me demande si il n'y a pas une tige qui la tiens. Faudrait-il faire une manipulation particulière pour retirer la goupille (si c'est bien une goupille) ?

Avant de taper fort pour tenter de la déloger, j'aimerais avoir votre avis. Qu'en pensez vous ?

PS: Mon armurier m'a gentiment aidé ! En fait, il faut forcer sur la partie en bois de devant, puis, une fois retirée, on a accès a une petite vis qui verrouille la goupille.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  TEX TONE le Dim 9 Aoû 2015 - 10:13

Totukitu , il me semble qu'un canon de robust se démonte sans enlever la goupille , il n'ya pas plus facile , il suffit de sortir la longuesse en la prenant pas le bout , elle se décroche tres facilement et ensuite de basculer le canon qui se désolidarise du boitier , nOn !!! il, est pas comme çà le tien , il n'y a pas à chercher une vis qui tiendrais la goupille . Je viens de démonter le mien en 1 seconde !!!!!

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 



http://www.armes-ufa.com/
avatar
TEX TONE
Admin

Messages : 2049
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 64
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  TEX TONE le Dim 9 Aoû 2015 - 10:19

Sur ta dernière photo on voit que la partie métallique qui fait normalement corps avec la longuesse , semble plus ou moin désolidarisée de cette dernière , cette pièce c'est la fermeture de la serrure si je puis dire , ces deux pièces bois et métal ne se désolidarise pas l'une de l'autre  , c'est justement çà le blocage du canon, donc il doit te falloir décoinçer au Wd40 cette articulation  .  Sur l'éclaté on voit tres bien l'emboitage de cette pièce qui est maintenu par deux vis sur le bois , et ces 2 vis sont sous le canon quand l'arme est fermée .
je peux te faire une photo de la longuesse si tu veux .
en attendant voici le démontage .








Ensuite quand la longuesse est sortie il suffit de plier le canon comme pour charger et il se détache .

Armicalement

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 



http://www.armes-ufa.com/
avatar
TEX TONE
Admin

Messages : 2049
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 64
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  TEX TONE le Dim 9 Aoû 2015 - 10:42

Emboitement de la longuesse .




TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 



http://www.armes-ufa.com/
avatar
TEX TONE
Admin

Messages : 2049
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 64
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Lun 10 Aoû 2015 - 19:52

Merci a tous de votre aide.

J'ai pu démonter presque complètement le fusil ! A ma grande surprise, le mécanisme interne est bien préserve. Après une électrolyse, c’était reparti comme en 40 !

J'ai retire le ponce huile des boiseries et les ait nettoyées. Je vais essayer de les remettre en forme a la vapeur. J'utiliserai aussi une cheville de bois dans le trou du précédent proprio pour renforcer le tout.
Pour ce qui est des trous de vers, il y en a vraiment beaucoup. Je ne sais pas si je vais découper des rondelles de bois, ou si je vais faire de la pâte a bois (colle + sciure) pour les boucher.

Pour terminer, je vais devoir fabriquer quelques pièces pour remplacer les morceaux de bois manquants.

Le travail risque donc d’être principalement concentre sur les boiseries. Je vous tiens au courant et vous mettrai des photos, promis !
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re : restauration d'une arme longue

Message  Fortyniner le Mar 11 Aoû 2015 - 13:25

@ Tortukitu  :  bon travail de début ; on te souhaite bonne chance pour la suite ! Smile
avatar
Fortyniner

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 68
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  biker13 le Mer 12 Aoû 2015 - 7:19

Very Happy la solution de la pate à bois est bonne (j'ai déjà testé...) mais pense à lui faire prendre un bain dans un produite pour les vers avant...
avatar
biker13

Messages : 433
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 53
Localisation : Lançon de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Dan Wesson le Mer 12 Aoû 2015 - 12:14

tortukitu a écrit:Merci a tous de votre aide.

J'ai pu démonter presque complètement le fusil ! A ma grande surprise, le mécanisme interne est bien préserve. Après une électrolyse, c’était reparti comme en 40 !

Normal, il s'agit d'un Robust, qui de par son nom est...robuste !!!  

Au passage, bravo pour tout ce travail !


" la solution de la pate à bois est bonne (j'ai déjà testé...) mais pense à lui faire prendre un bain dans un produite pour les vers avant... " (Biker13).

Il existe d'excellente pâte à bois, de différentes teintes, l'idéal étant d'en trouver une de teinte neutre MICROPOREUSE !!! Ainsi, elle peut prendre la teinte exacte que l'on souhaite, ce qui n'est pas le cas de toutes loin de là ! Personnellement, je n'en connais malheureusement pas, j'en vendais une fabuleuse lorsque j'étais au boulot, je n'en ai plus et ma boîte a cessé toute activité en Europe...
DW.  Very Happy
avatar
Dan Wesson

Messages : 1820
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  biker13 le Jeu 13 Aoû 2015 - 8:39

Sino tu la fait toi même avec une bonne colle à bois et de la sciure fine, je l'ai fait sur une petite carabine de de salon dont la crosse, bouffée par les vers, c'était carrément cassée en deux...
avatar
biker13

Messages : 433
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 53
Localisation : Lançon de Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Sam 15 Aoû 2015 - 19:38

Bonjour a tous,

Merci de vos retours !

Aujourd'hui, j'ai eu un peu de temps pour continuer la restauration.
Je croyais que la crosse était en chaine ou en hêtre. Eh bien non, c'est du cèdre ! Et apparemment de très bonne qualité. Ça me pose donc un problème pour rajouter de la matière... Je n'ai pas de cèdre sous la main. Du coup, j'ai fait avec du chêne ayant a peu près la même teinte.

J'ai mis le bois au dessus d'une marmite d'eau bouillante, le tout recouvert de papier d'alu afin de conserver la vapeur, pendant 5 heures. Ensuite, j'ai serre le bois chaud dans un étau et je l'y ait laisse 24 heures. J'ai de cette façon pu partiellement lui redonner sa forme et réduire la taille de l'espace entre les deux morceaux (donc moins de contraintes sur le rajout par la suite !).


J'ai rebouche les trous de vers avec de la pâte a bois pour chêne moyen (Microporeuse (de la marque Syntilor) ! merci DAN ! ).
J'ai ensuite taille un bout de chêne pour combler la grosse fissure. J'ai ensuite perce a l'endroit de la vis a bois, et j'y ait introduit une tige de bois rainurée du même diamètre enduite de résine époxy a prise lente (araldite). Pour finir, j'ai taille un rond de bois que j'ai utilise pour combler le trou. Lorsque la résine aura séchée, j'effectuerai un ponçage sur les rajouts avant de passer du brou de noix.

Je sais que les reprises se verront, même après la teinture, mais ça ne me gêne pas, bien au contraire ! C'est une arme qui a bien vécue, on ne va pas lui enlever toutes ses rides !

Ci dessous les photos de l’état actuel des boiseries au séchage.

Ici les trous de vers bouches.


Les rajouts en gros plan


Sur cette image on voit bien la cheville que j'ai ajoute pour tenir les deux morceaux


Et enfin une vue de dessus


Donc, tout se passe bien pour les boiseries. En revanche, j'ai encore un souci de goupilles ! J'en appelle a ceux qui connaissent les ROBUST. J'essaye d'extraire les chiens. J'ai donc enfonce une des goupilles pour libérer le chien. Celle-ci s'est enfoncée au maximum, et depuis... Plus rien de veux bouger ! La goupille de l'autre cote est du coup complètement bloquée.
Une fois de plus, j'ai cherche des infos sur le net et j'ai fait chou blanc !

Cote de la goupille enfoncée:


Vue du dessous; on voit bien la goupille enfoncée au milieu de la pièce.


L'autre cote ou la seconde goupille ne peut pas se déloger


Savez vous si il faut faire une manip ou retirer une pièce pour décoincer la situation ? Dois-je tenter d'enfoncer une des goupilles de force ?
Merci !

A bientôt ! Je vous tiendrai au courant de mes avancées.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re : restauration d'une arme longue

Message  Fortyniner le Dim 16 Aoû 2015 - 8:11

@ Tortukitu  :  Bravo pour ton remarquable travail de restauration !


Je pense que tu trouveras encore de l'aide parmi nos adhérents !


Bon courage ! Smile
avatar
Fortyniner

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 68
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Dan Wesson le Dim 16 Aoû 2015 - 8:54

Coucou bonjour tout le monde, je viens de passer en revue des sites concernant le fusil Robust, pas évident de trouver les renseignements techniques pour le démontage complet, si ce n'est d'acheter un livre...
Je n'ai pu télécharger des docs en pdf sur un des sites visité, il me renvoyait systématiquement sur de la pub...
Je n'ai vu que cet article de restauration dont le lien est ci-dessous :
http://francesurvivalistes.fr-bb.com/t3095-restaurer-mon-fusil-manufrance-robust-222

J'ai capté cette image, je ne sais si le fusil est le même que le tien :


Il est mentionné une astuce (connue) pour dégager les goupilles, je te laisse le soin de lire l'article Tortukitu (décidément, j'ai du mal à écrire ton pseudo ! Vient-il d'une série manga ? Où diable es tu aller le chercher ? scratch  En attendant, bravo pour ton travail, ce n'est pas avec mes trois mains gauche que j'aurai pu réaliser ceci !
DW. Very Happy
avatar
Dan Wesson

Messages : 1820
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Lun 17 Aoû 2015 - 19:59

Bonsoir a tous et merci de vos retours !

J'ai lu les posts et je suis passe chez mon armurier pour lui demander quoi faire.
Il m'a répondu que la goupille actuellement délogée était censée déloger la seconde et qu'elles étaient bien alignées. Il a ajoute que le mécanisme des ROBUST était justement... robuste, et que je pouvais y aller en force sans soucis.

En théorie, il me suffit donc juste de taper fort...

Dans la pratique, je vais continuer les bains de wd40, et chauffer la goupille bloquée au fer a souder. Ensuite je mettrai la pièce dans un étau et utiliserai un clou de charpentier émoussé en guise de chasse-goupille. Ne restera plus qu'a taper...

Pour les boiseries, j'ai remis en formes les marques de l’étau en utilisant un fer a repasser et un linge mouille.
Puis, j'ai lime / ponce les rajouts pour obtenir une surface plane avec le reste des boiseries. J'ai ajoute de la pâte a bois pour boucher les espaces restants et obtenir quelque chose d’étanche.
Ensuite, j'ai effectue deux passages de teinture au brou de noix pour unifier la couleur du bois et des rajouts.
Puis j'ai commence le ponce huile. Ci dessous le résultat après la première passe de ce soir:



Je suis content de moi, les reprises sont finalement assez peu visibles et visuellement assez élégantes. En ponçant, je me suis rendu compte que cette crosse avait été faite pour quelqu’un de petite taille. Le vendeur m'a dit que cet objet avait appartenu a son grand père chasseur. Il avait donc fait, ou fait faire, une crosse a son anatomie en bois de cèdre ! Un vrai passionne. Dommage que ses petits enfants aient bradé un objet pareil. J'ose espérer que les miens (si Dieu m'en donne un jour !) ne feront pas de même.

Je vais continuer a l'huile de lin seul pendant un moment. Ensuite j'ajouterai un peu de siccatif pour les deux dernières couches.
J'ai remarque, en général, que les parties les plus sensibles des boiseries (et celles qui pourrissent en premier !) étaient celles a l’intérieur de la crosse qui n'ont pas été ponce-huile.
Pour éviter ça, j'ai un petit truc: je passe un coup de xylophène sur ces parties, et j'applique un vernis au pinceau. De cette façon, le bois est durci et l'eau même infiltrée dans le mécanisme n'abime pas le bois.

PS : Pour ce qui est de tortukitu, j'ai garde le même pseudonyme depuis mes 8 ans. Cela viens du fait que mes parents ont une tortue, et que j'aimais jouer aux FPS en ligne  Very Happy. C'est idiot, mais je me suis attache a ce pseudo (qui comporte 3 homonymes sur toute la toile !).

@++
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Oliviier le Mar 18 Aoû 2015 - 6:53

Très belle restauration vraiment agréable à suivre Wink
beau travail et bonne continuation
avatar
Oliviier

Messages : 225
Date d'inscription : 06/09/2014
Age : 48
Localisation : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re : restauration d'une arme longue

Message  Fortyniner le Mar 18 Aoû 2015 - 8:48

@ Tortukitu  :  Très beau travail ! On attend les photos finales ! Smile
avatar
Fortyniner

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 68
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Dan Wesson le Mar 18 Aoû 2015 - 9:59

"PS : Pour ce qui est de tortukitu, j'ai garde le même pseudonyme depuis mes 8 ans. Cela viens du fait que mes parents ont une tortue, et que j'aimais jouer aux FPS en ligne  Very Happy. C'est idiot, mais je me suis attache a ce pseudo (qui comporte 3 homonymes sur toute la toile !)."


Merci de l'explication, elle est sympa !

Pour le reste, je n'aurai qu'un mot : BRAVO !!!
DW.  Very Happy
avatar
Dan Wesson

Messages : 1820
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 66
Localisation : Derrière la Roche de Solutré

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Sam 22 Aoû 2015 - 22:40

Bonsoir a tous,

Je viens vous tenir au courant de l’avancée de mes travaux. Les goupilles récalcitrantes sont finalement sorties de leurs logements en force. Elles sont en train de passer a l’électrolyse ce soir.
J'ai ponce un peu l’extérieur du canon pour assouplir les contours des cratères laisses par l'oxydation. De cette façon, ils devraient moins se voir après le bronzage.

Pour ce qui est des boiseries, mauvaise surprise ! La résine n'a pas tenue ! Le bois pourri a fini par céder autour de la cheville. J'ai remis de la résine ce soir en doublant la quantité et en effectuant un peu de jeu avec les pièces pour la faire pénétrer dans le bois le plus loin possible. Une fois séchée, je devrai poncer le surplus. La crosse est donc retournée ce soir dans l’étau.

Pour le nettoyage des ressorts a lamelle, je n'ai pas effectue d’électrolyse pour éviter de les fragiliser. J'ai ponce le corps de la lamelle avec du papier de carrossier a 800 puis a 1000 pour finir a la laine d'acier 000. Pour la tête des ressorts, seul un brossage a la laine d'acier 000 a été effectue pour ne pas abimer ces parties sensibles. Ci dessous une photo avec un ressort restaure et l'autre dans son état d'origine.



Au prochain épisode: nettoyage des pièces restantes, test du mécanisme, de-bronzage et re-bronzage.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re : restauration d'une arme longue

Message  Fortyniner le Dim 23 Aoû 2015 - 7:14

@ Tortukitu  :  bravo pour ton travail et ta persévérance ! Smile
avatar
Fortyniner

Messages : 2028
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 68
Localisation : Aux confins de la Manche et du Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  TEX TONE le Lun 24 Aoû 2015 - 15:11

Attention tortu , si tu as poncé avec de la laine d'acier , lorsque tu vas passer ton brou de noix qui est une teinte à l'eau cela va produire des taches de rouilles à tous les endroits ou un peu de limaille sera restée dans le bois , il ne faut jamais utiliser de laine d'acier sur du bois avant la teinte , après c'est possible  , la crosse à séchée mais pas de teinte à l'eau après la laine d'acier  .

Tu aurais du demander sur le forum pour faire de la pâte a bois avec de la colle à bois et de la sciure fine , tous ceux qui fument le cigare ont des feuilles de cèdre dans leurs boites  , les boites même sont en cèdre .  
C 'est étonnant un Robust  en cèdre !!!!!!!!    me semble que manu utilisait seulement du noyer .

TEX

_________________
L'herbe est toujours plus verte de l'autre coté de la clôture

 
 
 



http://www.armes-ufa.com/
avatar
TEX TONE
Admin

Messages : 2049
Date d'inscription : 12/05/2011
Age : 64
Localisation : Savoie Libre

http://poudrenoire.free.fr.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Lun 24 Aoû 2015 - 16:07

Salut tex !

Pour ce qui est du brou de noix, je n'ai pour l'instant jamais eu de soucis.

Lorsque je ponce a la 000, je frotte toujours après avec un essuie-tout pendant de longues minutes. Ensuite, la crosse est poncée plusieurs fois lors du ponce-huile. Ça a l'air de suffire a faire sortir les restants de laine d'acier étant donne que je n'ai (pour l'instant...) encore jamais eu de soucis.
En tout cas, merci beaucoup pour l'info. Désormais, je me contenterai d'un ponçage au 1000.

Pour ce qui est du cèdre et des boites a cigare en cèdre, je ne savais pas ! Je suis moi même un fumeur occasionnel de cubains et de dominicains. J'avais donc du cèdre sous la main sans le savoir...
Lorsque j'aurais du temps, je referai une passe sur la crosse pour corriger ça.

Pour ce qui est de ce robuste, je suppose qu'il a été personnalise par son précédent défunt propriétaire. Il semble en aller de même pour les gravures. Je n'ai pas vu sur le net de 226 ayant des gravures semblables.

En bon état, ça devait vraiment être une arme magnifique. Je vais faire de mon mieux pour lui faire honneur Very Happy
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Mer 26 Aoû 2015 - 20:53

Bonsoir a tous, je viens vous faire un topo de mes avancées.

J'ai voulu enlever les restes de bronzage du canon ce soir. Comme je n'ai pas de bassine d'une taille adéquat, j'ai essaye de retirer le bronzage en passant pendant un certain temps une éponge saturée en vinaigre d'alcool blanc (cf. http://poudrenoire-free-fr.superforum.fr/t873p15-debronzage-revolver).
Je m'attendais naïvement a ce que le vinaigre attaque le bronzage et le fasse partir... Or, il s'est produit une réaction a laquelle je ne m'attendais absolument pas...

Le canon a pris une couleur bleu / noir sous l'effet du vinaigre, exactement comme si il avait été bronzé ! La couleur obtenue n'est pas si moche, du coup, je me demande si je ne devrais pas le laisser comme ça...

Savez-vous pourquoi mon canon s'est "noirci" comme rebronzé, sous l'effet du vinaigre ? C'est la première fois que je vois quelque chose comme ça.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Cobravif le Jeu 27 Aoû 2015 - 4:31

Si tu as travaillé au vinaigre d'alcool -acide acétique- l'acier de canon a réagi en s'oxydant sous forme d'oxyde ferreux. À l'oxygène et à l'eau, il s'oxyderait en oxyde ferrique, la rouille. Le principe du bronzage est de provoquer la génération d'oxyde ferreux à la surface de la pièce à protéger.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1121
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Jeu 27 Aoû 2015 - 9:08

Merci de ton retour, Cobravif !

OK, donc si j'ai bien compris, en passant au vinaigre, je bronze mon arme. Mais comment alors la dé-bronzer chimiquement ???
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Cobravif le Jeu 27 Aoû 2015 - 18:44

Sur certain aciers, le vinaigre débronze l'arme mais dans le cas d'un fusil "moderne" comme un Robust il faut un acide plus costaud et surtout un acide minéral. L'acide acétique CH3CO OH est un acide de la chimie organique. Pour débronzer une arme moderne, on doit utiliser une acide plus fort comme l'acide chlorhydrique. H+Cl-. Attention, ça brule les doigts si on le touche. Commence par une solution à 10 %. C'est ce qu'on appelle une solution déci-normale. Pour ce faire, prendre de l'eau distillée et y verser 10 % d'acide chlorhydrique. Attention, on verse l'acide dans l'eau et non le contraire. Si cela ne suffit pas, rajoute de l'acide dans ta solution et recommence le débronzage. On passe la solution sur le canon avec un chiffon de coton. Une fois l'arme débronzée, il faut la rincer abondamment, la sécher et l’huiler pour éviter que l'oxygène de l’air la fasse rouiller.

_________________
Les hommes se répartissent naturellement en trois classes : les orgueilleux, les prétentieux et les autres.
Ne faisant pas partie de leur classe, je n'ai jamais rencontré les autres.
avatar
Cobravif

Messages : 1121
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 65
Localisation : Région toulousaine

http://cobraviftechnique.monsite-orange.fr/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  tortukitu le Ven 28 Aoû 2015 - 9:46

Merci de toutes ces infos Cobravif.

Je vais passer a l'acide chlorhydrique alors. Je vous tiendrai au courant du résultat.
avatar
tortukitu

Messages : 267
Date d'inscription : 05/09/2014
Age : 31
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une arme longue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum